Skip to main content

Search

La santé pour tous

La santé pour tous

Dans le monde, il y a de nombreuses personnes qui n'ont pas encore accès à des soins de santé abordables et de qualité, parce que les circonstances sociales et économiques dans lesquelles elles vivent ne leur en donnent pas les moyens. Janssen prend ses responsabilités et s'engage à relever les défis de santé les plus importants d’aujourd’hui. C'est pourquoi l'entreprise a créé Janssen Global Public Health (GPH). Avec d'autres acteurs, ce groupe de scientifiques cherche des solutions pour répondre aux besoins médicaux de communautés vulnérables partout dans le monde. L’attention se porte plus particulièrement sur les maladies à fort impact sur la santé publique, comme la tuberculose, le VIH/sida et les maladies dues aux parasites.

Des solutions pour les maladies du tiers-monde

L'une des réalisations de Janssen GPH est la découverte d'un nouveau médicament contre la tuberculose multirésistante. Le groupe continue également d'investir dans le développement d'une forme d’injection mensuelle contre le VIH et d’un anneau vaginal microbicide qui doit prévenir la maladie sexuellement transmissible du VIH/sida. Janssen GPH poursuit aussi sa lutte contre les 'maladies tropicales négligées', notamment par le développement d’un comprimé à mâcher contre les infections des parasites pour les enfants dans les régions où l'eau potable manque. Janssen GPH espère en outre offrir un nouveau traitement contre les parasites responsables de l'éléphantiasis et de la cécité des rivières.

Aller vers le patient

Le but ultime de Janssen GPH est que les nouveaux médicaments et traitements soient réellement disponibles pour les patients aux ressources limitées. Et ce de façon abordable et durable. Pour ce faire, Janssen GPH renouvelle ses tarifications et modèles de financement et établit des programmes spécifiques pour faciliter l'accès aux traitements.

Le fil rouge de tout ce que Janssen entreprend est la coopération. C’est également grâce au soutien et aux connaissances d’autres organisations que Janssen GPH trouve des réponses. Des entreprises et autorités locales, des ONG comme PATH, le Partenariat international pour les microbicides (IPM) et l’Initiative Médicaments contre les maladies négligées (DNDi) et d’autres entreprises pharmaceutiques soutiennent elles aussi ces initiatives. Janssen GPH espère ainsi améliorer la santé de millions de gens.