Skip to main content

Search

Perspectives d'un pacte d'avenir puissant

Sep 11, 2015
Sonja Willems
Sonja Willems
Managing Director Janssen Benelux

L'industrie pharmaceutique belge est aujourd'hui l'un des fers de lance et un pilier de notre économie. Elle emploie directement 34.155 personnes1, représente 11,2% des exportations2 et fait figure de 2ème plus grand exportateur de médicaments dans le monde3, ce qui octroie au secteur une position de chef de file en Europe.

La croissance économique potentielle est déterminée par notre capacité actuelle à innover et à trouver des solutions pour des maladies très diverses qui ont un impact majeur sur l'accessibilité financière des soins de santé. Pensez par exemple à la maladie d'Alzheimer et au cancer.

Du fait de ces défis croissants et complexes auxquels notre secteur doit faire face, innover tout en maintenant l'innovation abordable devient de plus en plus difficile et les défis à relever à cet égard ne cessent d'augmenter. Les autorités ont récemment émis un signal extrêmement important à cet égard en stimulant comme jamais auparavant la capacité d'innovation de notre secteur.

Le nouveau Pacte d'avenir (lien) de la Ministre des Affaires Sociales et de la Santé publique, Maggie De Block, nous offre, en tant que secteur à haut risque, un cadre budgétaire stable, prévisible et solide au sein duquel nous pouvons mieux planifier la recherche et le développement de la nouvelle génération de médicaments. Il est essentiel que nous continuions dans ce pays à investir dans la mise au point de nouveaux médicaments et dans les soins de santé, et il importe que les patients bénéficient d'un accès le plus rapide possible aux nouvelles thérapies innovantes.

Le Pacte d'avenir est un ensemble d'accords unique en Europe et met l'accent sur une politique des médicaments durable et axée sur le patient, des médicaments moins chers, des procédures de remboursement simplifiées grâce auxquelles les nouveaux produits pourront être mis plus rapidement sur le marché, et ce tout en dégageant de la marge pour financer les nouvelles innovations importantes.

Il s'agit d'un pacte qui requiert aussi des efforts financiers de notre part afin de contribuer à rendre les soins de santé abordables. D'une part, les prix de certains médicaments seront abaissés et d'autre part, la marge ainsi dégagée dans le budget des autorités permettra de financer de nouveaux médicaments.

Nous sommes très satisfaits de la concertation efficace et de l'engagement ferme des autorités ainsi que de la vision puissante de la Ministre sur des soins de santé durables. Les autorités ont pris des mesures courageuses et ont créé un cadre solide dans lequel différents acteurs apportent leur contribution pour insuffler une bouffée d'oxygène aux soins de santé et aux forces d'innovation du secteur. Nous comptons bien convertir cet oxygène en valeur ajoutée.

 

1 Farmacijfers 2014 Pharma.be
2 Farmacijfers 2014 Pharma.be
3 Farmacijfers 2014 Pharma.be