Skip to main content

Search

Troubles neuropsychiatriques: notre priorité

Troubles neuropsychiatriques: notre priorité

Les troubles neuropsychiatriques graves comptent parmi les maladies les plus dévastatrices et les plus complexes. Notre mission est de s’attaquer à ces ravages causés par des maladies telles que, par exemple, la schizophrénie. Depuis 55 ans déjà, Janssen s’engage dans la lutte contre la schizophrénie. Deux antipsychotiques figurent sur la liste des médicaments essentiels de l'Organisation mondiale de la santé. Lutter contre cette maladie nécessite une approche multidisciplinaire.

La recherche sur les causes et le traitement de la schizophrénie est aujourd'hui de plus en plus poussée. « Il existe de nouvelles thérapies en développement clinique pour le traitement des symptômes de la schizophrénie. Nous essayons d'obtenir davantage de prise sur les causes sous-jacentes et améliorons les résultats et la fidélité thérapeutique avec des médicaments à action prolongée. Grâce à une technologie innovante, nous sommes aujourd'hui à même de mettre à disposition du patient et du prestataire de soins une injection à action prolongée, dont les effets durent 3 mois », explique Sonja Willems, Managing Director Benelux.

Approche multidisciplinaire

La recherche ne constitue cependant qu’une partie du puzzle. Outre un traitement pharmacologique, nous visons également des soins optimaux. Nous avons par exemple développé une plate-forme permettant d’envoyer des SMS aux patients lorsqu’ils ne sont plus passés depuis longtemps pour une injection. Nous fournissons également un soutien aux médecins et aux professionnels de la santé dans le domaine de l'éducation médicale, et proposons un programme Care4Today™ Mental Health Solutions permettant aux prestataires de soins d’aider les patients à prendre le contrôle de leur maladie et de leur vie, à fixer des objectifs personnels et à travailler à leur rétablissement.

Stigmatisation

« En plus de l'inconfort causé par les symptômes et les limitations, la stigmatisation est l'un des éléments les plus décisifs dans le vécu des patients atteints de schizophrénie et celui de leur famille. D'importants malentendus et des connaissances obsolètes subsistent concernant la maladie et les personnes qui en souffrent », explique Sonja. Avec Similes, DENK, Te Gek!?, VDIP, Zorgnet-Icuro, Awel, VLESP, et l’Agence Soins et Santé, Janssen a développé la campagne de sensibilisation flamande Doe Eens Goed Gek(Allons faire les fous). L'objectif est de réduire l’incompréhension et l'isolement social, qui sont malheureusement souvent la conséquence d'une expérience psychotique chez le jeune adulte.

En outre, le Labyrinth Psychotica aide les gens à mieux comprendre ce que quelqu'un peut vivre au cours d'une psychose. La réalité de la psychose est simulée au moyen d’un casque portable. « Nous espérons ainsi contribuer à une meilleure compréhension et un meilleur soutien des patients», conclut Sonja.