Skip to main content

Search

Une innovation majeure dans le traitement du myélome multiple nominée pour le Prix Galien 2016

Une innovation majeure dans le traitement du myélome multiple nominée pour le Prix Galien 2016

Janssen a été nominé au prix Galenus 2016 pour le développement de Darzalex® (daratumumab), une innovation majeure dans le traitement du myélome multiple. Décerné tous les ans, le Prix Galien récompense le médicament le plus significatif et le plus innovant pour un usage humain.

Le myélome multiple, également connu sous le nom de maladie de Kahler, est une forme relativement rare, mais incurable, de cancer du sang[1]. Malgré des avancées substantielles dans le traitement de la maladie, l’espérance de vie moyenne lors du diagnostic est d’environ 5 ans[2] et tous les patients rechutent encore1. La nécessité de trouver de nouveaux traitements efficaces est grande et Janssen a relevé ce défi.

« Notre ambition est de développer des médicaments transformationnels qui pourront influencer significativement la vie des patients à différents stades de la maladie, » affirme Tine Casneuf, Directrice de la recherche translationelle préclinique et clinique chez Janssen Oncologie.

Entraver des pathologies mortelles comme le myélome multiple à un stade précoce : le développement de médicaments innovants par l’équipe d’oncologie de Janssen nous rapproche de cet objectif

Tine Casneuf

Directrice de la recherche translationelle préclinique et clinique

Le Prix Galien est décerné tous les ans depuis 1982 pour récompenser le médicament le plus significatif et le plus innovant lancé l’année précédente. Janssen a reçu cette distinction à six reprises, depuis. La nomination au Prix Galien 2016 est un couronnement pour le travail scientifique de Janssen Oncologie. « Mais nous ne nous arrêterons pas là, » prédit Tine Casneuf.

Janssen veut transformer le cancer en une maladie chronique et même en entraver la genèse. La recherche se focalise actuellement sur la phase de début et la progression du myélome multiple. Des résultats collectés lors d’études cliniques sont fusionnés avec les connaissances de projets de recherches universitaires et rapportés au laboratoire. « L’objectif consiste à créer un monde sans myélome multiple et j'ai foi dans notre capacité à y arriver, » conclut Tine Casneuf. Ce récent développement contribue d’ores et déjà à la transformation en cours du paysage du myélome multiple. Janssen se place ainsi au premier plan de l’innovation médicale.

Footnotes:
1. Kumar S, Paiva B, Anderson KC, et al. International Myeloma Working Group consensus criteria for response and minimal residual disease assessment in multiple myeloma. Lancet Oncol. 2016;17:e328–346.
2. https://seer.cancer.gov/statfacts/html/mulmy.html