Skip to main content

Search

Vaincre le cancer

Vaincre le cancer

Le cancer fait partie des maladies les plus complexes. Au cours des deux dernières décennies, les scientifiques en ont appris davantage que lors de tous les siècles précédents. À l’heure actuelle, un patient cancéreux a une plus grande chance de survie que jamais. Pourrons-nous guérir un jour le cancer ? Nous en sommes convaincus. Nous œuvrons pour un monde où le cancer serait une maladie chronique ou curable, pouvant être prévenue. Nous nous focalisons sur le développement de solutions qui prolongent et améliorent la vie du patient.

Le cancer, c’est bien plus qu’une seule maladie. Il s’agit d’un groupe très compliqué de plus de 100 maladies. Toutes les formes de cancer se comportent différemment et requièrent une autre approche. Le cancer du côlon ne peut par exemple pas être traité de la même manière que le cancer du sein. Les percées dans un certain type de cancer ne peuvent pas être transférées par définition à un autre type de cancer. Les scientifiques sont très enthousiastes sur ce qu’ils apprennent.

« Il y a beaucoup d’espoir pour l’avenir », déclare Janine Arts, directrice du service d’Oncologie chez Janssen R&D à Beerse. « Pour la première fois, nous pouvons examiner une tumeur et observer ce qu'il se passe. Il ne s’agit pas seulement des cellules cancéreuses, mais aussi du patient et de sa structure génétique, ainsi que du micro-environnement de la tumeur. Nous visons une meilleure compréhension des mécanismes qui causent la conversion de cellules normales en une situation prémaligne afin de pouvoir interrompre ce processus. À l’avenir, nous voulons intervenir aux stades les plus précoces avant que les dégâts ne soient trop importants. »

Par ailleurs, le cancer requiert une approche personnalisée. Afin de pouvoir administrer un traitement réussi, une meilleure compréhension du patient et de son cancer s’impose. « Pour y parvenir, il faut dresser la carte du génome du cancer du patient afin de découvrir quels gènes sont présents sous des formes modifiées ou mutées. Ces données ainsi que d’autres informations moléculaires nous aident à développer un traitement précis qui présente davantage de chances de réussite », déclare Werner Verbiest, directeur mondial de Janssen Diagnostics. « Le traitement de l’avenir se composera d’une thérapie ciblée associée à un diagnostic compagnon. Ce test aidera les médecins à choisir le bon traitement pour un patient spécifique, mais il différencie aussi les patients qui courent un risque plus élevé de développer certains effets secondaires. »

Janssen mène une recherche intensive sur différents types de cancer, dont le myélome multiple et d’autres formes de cancer du sang, le cancer de la prostate, le cancer du poumon, le cancer colorectal, etc.

Nous œuvrons pour un monde où le cancer serait une maladie chronique ou curable, pouvant être prévenue. Nous nous focalisons sur le développement de solutions qui prolongent et améliorent la vie du patient.