Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Skip to main content

Rechercher

Les sages paroles de ma mère en matière de carrière : n'accepte jamais de compromis !

Les sages paroles de ma mère en matière de carrière : n'accepte jamais de compromis !
 

Je n'ai jamais eu l'impression qu'être une femme m'empêcherait de parvenir à mes fins. Si cette détermination peut s'expliquer par ma forte personnalité, elle reflète véritablement l'éducation que j'ai reçue.

Aujourd'hui, je suis la première femme à occuper le poste de Company Group Chairman de Janssen pour la région Europe, Moyen-Orient et Afrique. Comment suis-je arrivée là ?

Je me penche souvent sur mon parcours et je me sens privilégiée. Ça n'a pas toujours été une promenade de santé, mais ça en valait vraiment la peine.

Comme beaucoup de jeunes filles, j'admirais ma mère, notamment parce qu'elle était l'une des rares femmes à l'époque à avoir un diplôme en chimie. Ceci a éveillé mon intérêt pour les sciences, tout en alimentant ma conviction que, en tant que femme, je pouvais obtenir tout ce que je voulais—objectifs traditionnels ou pas.

Comme ma mère disait toujours : ne transige jamais sur tes objectifs !

Lorsque j'ai commencé à travailler dans l'industrie pharmaceutique, c'était un milieu relativement—mais pas exclusivement—dominé par les hommes. Ceci dit, ma personnalité loquace et mon franc-parler n'ont pas été superflus !

Environ à la même époque, je me suis mariée, et tout se passait donc bien à la maison et au travail. J'avais trouvé mon créneau, j'aimais ce que je faisais et j'ai progressivement commencé à gravir les échelons hiérarchiques.

Au début, je ne comprenais pas vraiment ce que ma mère voulait dire lorsqu'elle m'encourageait à ne pas transiger sur mes objectifs. Mais ensuite, mon premier enfant, Rosie, est arrivée. Toute à la joie d'être une jeune mère, j'étais malgré tout en proie à un sentiment d'incertitude quant aux éventuelles retombées sur ma carrière.

Comme tant de mères qui travaillent, je ressentais le poids de vouloir être sur tous les fronts —être présente à chaque moment de la vie de mon enfant, mais ne jamais manquer non plus une réunion de travail. J'avais l'impression que je devais faire un compromis, mais comment faire ? Femme ambitieuse engagée dans une carrière professionnelle et mère affectueuse, comment pouvais-je privilégier l'un ou l'autre ?

Les mots de ma mère résonnant à mes oreilles, j'étais face à l'un des défis les plus difficiles que j'ai dû relever. Mais la situation se résumait finalement à reconnaître et à accepter un fait tout simple : je ne peux pas être la superwoman de tout le monde tous les jours. Et je refuse de ressentir un sentiment de honte ou un d'échec pour cela.

Heureusement, j'évolue dans un environnement de travail propice qui comprend la priorité que j'accorde à ma famille et qui me laisse le temps dont j'ai besoin avec elle. J'ai également un mari formidable qui participe aux tâches domestiques et soutient résolument ma carrière, car il sait que je ne veux pas arrêter de travailler.

Après toutes ces années où j'ai occupé des postes à responsabilités croissantes sur le plan professionnel et où j'ai vu mes deux magnifiques enfants obtenir leur diplôme, qui a dit que les femmes ne pouvaient pas réussir dans leur carrière et leur vie de mère ? Enfin, c'est ce que je dis à mon équipe et à ma fille.

C'est loin d'être simple, mais si vous organisez votre temps en fonction de vos priorités et que vous ne transigez jamais sur ce qui compte pour vous, vous pouvez réussir sur les deux fronts. Enfin, peut-être pas tout le temps, mais dans les moments où tout se passe comme prévu, vous avez certainement le sentiment que vous y arrivez.