Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Skip to main content

Rechercher

Diabète gestationnel

Diabète gestationnel

Disease Interception Accelerator

Disease Interception Accelerator

L'identification des femmes à risque grâce à une modélisation épidémiologique et à des biomarqueurs transomiques pour favoriser la surveillance de la santé métabolique afin de créer des opportunités d'intervention est l'objectif de l'équipe Gestational Diabetes Mellitus (GDM) Venture (spécialiste du diabète gestationnel). Ces solutions pourraient permettre d'interrompre la progression du diabète gestationnel, mais aussi d'atténuer le développement du diabète de type 2 (T2D) qui est fréquemment présent chez les mères et les enfants en cas de grossesse affectée par le diabète gestationnel.

« Nous nous attachons particulièrement aux maladies pour lesquelles nous pourrions étendre la portée de l'interception. La maladie s'accompagne très souvent d'effets et de comorbidités qui accentuent encore son impact. Nous attaquer à une maladie telle que le diabète gestationnel est en soi une opportunité considérable, mais cela nous permet également de rassembler et d'agir sur les connaissances scientifiques en vue d'influencer le risque associé de diabète de type 2. »

Dr Gabriele Ronnett, titulaire d'un doctorat

Venture Leader, Gestational Diabetes Mellitus
Disease Interception Accelerator

L'opportunité :

Le diabète gestationnel affecte environ 15 pour cent des femmes enceintes à travers le monde.10 Au-delà de la grossesse, le diabète gestationnel entraîne des conséquences à long terme sur la santé de la mère et de l'enfant, puisque plus de 50 pour cent des mères développeront un diabète de type 2 dans les cinq à 10 ans suivant l'accouchement. En outre, les bébés de femmes atteintes de diabète gestationnel sont plus susceptibles d'être atteints de surcharge pondérale ou d'obésité et risquent davantage de développer eux-mêmes un diabète de type 2 au cours de leur vie.10 Les données émergentes indiquent que ces enfants pourraient risquer d'autres séquelles graves. Aux États-Unis en 2007, le diabète gestationnel représentait un coût d'environ 636 millions USD en soins médicaux, 596 millions USD de frais totaux liés à la maternité et 40 millions USD pour les soins néonataux.11

10 International Diabetes Federation. Gestational Diabetes. http://www.idf.org/gestational-diabetes. Consulté en novembre 2015.
11 Chen, Y., Quick, WW. Cost of Gestational Diabetes Mellitus in the United States in 2007. Popul Health Manag. Juin 2009 ;12(3):165-74. doi: 10.1089/pop.2009.12303.