Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Skip to main content

Rechercher

Initiative New Horizons pour l'optimisation des soins anti-VIH en pédiatrie

Initiative New Horizons pour l'optimisation des soins anti-VIH en pédiatrie

« Aucun enfant ne devrait mourir d'une maladie liée au sida »

Comme l'a déclaré le Directeur exécutif de l'ONUSIDA, Michel Sidibé, en juillet 2014, à la séance d'ouverture de la XXe Conférence internationale sur le sida à Melbourne en Australie.

Plus de trois millions d'enfants de moins de 15 ans sont porteurs du VIH dans le monde entier et, actuellement, plus de 30 ans après le signalement du premier cas, le sida leur coûte encore la vie.

La situation est particulièrement lamentable en Afrique subsaharienne, qui concentre 90 pour cent de tous les enfants porteurs du VIH. Selon le rapport sur les écarts d'ONUSIDA, en raison des ressources limitées de la région consacrées à la prévention de la transmission mère-enfant, seulement 24 pour cent des enfants infectés par le VIH reçoivent un traitement, et ces traitements échouent de plus en plus.

Nous savons que ces jeunes peuvent rester en bonne santé et mener une vie pleine et productive, à condition d'avoir accès à des soins et à un traitement appropriés. C'est la raison pour laquelle nous somme fiers de collaborer avec l'Elizabeth Glaser Pediatric AIDS Foundation (EGPAF), le système de gestion de la chaîne d'approvisionnement et l'ONG MAP International dans le cadre de l'initiative New Horizons Advancing Pediatric HIV Care (initiative pour l'optimisation des soins anti-VIH en pédiatrie), lancée en décembre 2013.

« Nous croyons que tous les enfants porteurs du VIH devraient recevoir les traitements et les soins dont ils ont besoin, quel que soit l'endroit où ils vivent » déclare Dr. Paul Stoffels, Chief Scientific Officer, Johnson & Johnson and Worldwide Chairman, Pharmaceuticals. « C'est maintenant le moment d'investir dans la santé et le bien-être de ces enfants. »

Notre mission consiste à catalyser l'effort collectif pour améliorer l'accès aux traitements adéquats, efficaces et durables et à prendre soin des enfants et des adolescents recevant un traitement contre le VIH. L'initiative comporte deux volets : un programme de dons de médicaments et des efforts en collaboration pour renforcer les systèmes de santé et diffuser les connaissances.

Nous mettons gratuitement nos médicaments anti-VIH à la disposition les enfants recevant un traitement contre le VIH au Kenya, en Afrique du Sud, au Swaziland et en Zambie, les premiers pays choisis par l'EGPAF pour participer au programme de dons de médicaments. Tous les enfants inscrits peuvent recevoir les dons de médicaments contre le VIH fournis par Janssen selon les besoins et jusqu'à l'âge de 19 ans, moment où ils sont pris en charge par les programmes nationaux de lutte contre le VIH pour les adultes ou d'autres systèmes nationaux désignés pour la poursuite du traitement.

« Nous espérons que ce don novateur constitue une première étape dans l'adoption de nouvelles mesures de collaboration dans toute l'Afrique subsaharienne pour les enfants ayant subi un échec du traitement du VIH » a déclaré Dr. Perry Mohammed, Global Medical Affairs Lead, Janssen Global Public Health. « Notre intention, c'est que ces enfants reçoivent les traitements et les soins contre le VIH qu'ils nécessitent pour rester en bonne santé et grandir afin de devenir de jeunes adultes actifs. »

En plus de répondre aux besoins humanitaires urgents des enfants en échec de traitement, l'initiative New Horizons constitue une cohorte de pays dotés de programmes pédiatriques qui vont échanger des informations, faire progresser l'apprentissage et accélérer le renforcement des systèmes de santé. L'initiative porte plus spécifiquement sur les besoins et difficultés propres aux adolescents porteurs du VIH.

Néanmoins, les problèmes de la région sont complexes et se caractérisent par un accès limité aux soins de qualité, un manque d'expérience et de formation des professionnels de la santé, des difficultés de distribution et une observance peu rigoureuse des schémas thérapeutiques. Des conditions de vie élémentaires, telles que la pauvreté et la mauvaise qualité de l'eau, ainsi que la dure stigmatisation associée au VIH, ont contrecarré les efforts visant à fournir une assistance et conduit un bon nombre de personnes à éviter d'aborder la maladie.

Ce programme global répond à un besoin clair et vital. Et chez Janssen, nous faisons notre part.

New Horizons Advancing Pediatric HIV Treatment.

Global Public Health

Global Public Health

Nelly Velez, The World Among Us
Nelly Velez, The World Among Us