Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Skip to main content

Rechercher

Disease Area Strongholds en oncologie

Disease Area Strongholds

Nous sommes harmonisés de la paillasse de laboratoire aux travaux post-homologation.

Des solutions ciblées

Pour mettre en application notre stratégie globale, nous avons créé des Disease Area Strongholds (DAS) internes auxquels nous avons confié les fonctions suivantes :

  • Centrage sur des types de tumeur spécifiques présentant les plus importants besoins en matière d'options thérapeutiques
  • Application des résultats scientifiques les plus probants au développement de solutions thérapeutiques transformationnelles

Les Disease Area Strongholds constituent un modèle hautement efficace de développement de médicaments, permettant la mise en place d'une stratégie ciblée servant à déterminer la priorité des projets, à optimiser les investissements et à garantir les meilleures chances de réussite. En d'autres termes, l'harmonisation des employés de notre groupe Oncologie - Recherche et développement (R&D) est totale au sein du DAS, et les objectifs ainsi que les priorités de notre organisation reflètent cet engagement singulier. Au sein de chacun de ces bastions, nos domaines de développement clinique et de découverte (comprenant les biomarqueurs et la médecine translationnelle) et nos compétences commerciales sont entièrement intégrés et stratégiquement harmonisés, garantissant ainsi que les ressources, les connaissances et l'expertise requises pour réaliser de nouvelles avancées sont entièrement dédiées et optimisées à chaque étape. Nos équipes DAS jouent également le rôle d'un « aimant » en attirant des talents spécialisés et en formant des partenariats essentiels au développement des atouts les plus prometteurs.

Nos équipes DAS prioritaires concentrent leur travail sur les hémopathies malignes, le cancer de la prostate et le cancer du poumon. Le cancer colorectal constitue également un domaine d'intérêt. Nous nous intéressons également vivement à l'identification de nouvelles cibles pour le développement de médicaments contre les tumeurs précancéreuses ainsi qu'à des technologies capables d'accélérer l'identification des cibles, le dépistage des drogues, les biomarqueurs prédictifs et le développement des médicaments.

Disease Area Strongholds
DAS Prostate
DAS Hémopathies malignes
DAS Cancer du poumon
Domaines auxquels nous accordons le plus d'importance
  • Patients résistants aux options thérapeutiques actuelles
  • Focalisation sur les stades précoces de la maladie : distinction entre maladie à évolution agressive et la maladie à évolution indolente
  • Traitement adjuvant et néo-adjuvant
Voies moléculaires d'intérêt
  • Ciblage direct du récepteur des androgènes (RA) présentant une activité ligand-indépendante (par ex., cofacteurs du RA, amplificateurs de dégradation du RA)
  • Voies médiées par le facteur de croissance qui affectent la fonction du RA ou sont en aval du RA
  • Point de contrôle des lymphocytes T et voies agonistes des immunothérapies
Domaine thérapeutique
  • Traitement ciblé (petites et grandes molécules) qui cible directement le RA et les voies dépendantes du RA
  • Traitement ciblé axé sur les maladies à évolution agressive identifiées au stade précoce (par ex., via les marqueurs sériques ou urinaires des cellules tumorales circulantes [CTC])
  • Immunomodulation/vaccins
  • Stratégies de ciblage de la prostate
Domaines auxquels nous accordons le plus d'importance
  • Leucémie aiguë myéloblastique (LAM)
  • Syndromes myélodysplasiques (SMD)
  • Lymphome diffus à grandes cellules B (LDGCB) de sous-type ABC
  • Myélome multiple (MM)
Voies moléculaires et cellulaires d'intérêt
  • Ciblage cellulaire de surface pour un traitement axé sur le système immunitaire
  • Inhibition de point de contrôle immunitaire
  • Cellules souches leucémiques
  • Dépendance vis-à-vis des voies (altérations génétiques, voies spécifiques au type cellulaire)
  • Sensibilité conditionnelle (stress, tumeurs productrices de protéines)
  • Ciblage des lymphocytes T et des cellules NK dans les tumeurs
  • Identification de nouveaux antigènes spécifiques de tumeurs
  • Évolution du myélome multiple au MM et du SMD à la LAM et interception du cancer
Domaines auxquels nous accordons le plus d'importance
  • Nouveaux segments de facteur de carcinome squameux
  • Résistance intrinsèque et acquise de l'adénocarcinome
  • Cancer du poumon à petites cellules (CPPC)
Voies et mécanismes d'intérêt
  • Voies de facteurs émergents dans le carcinome squameux (FGFR)
  • Voies oncogéniques dans l'adénocarcinome (oncogène KRAS, protéine Wnt / bêta-caténine)
  • Identification de nouveaux antigènes tumoraux (CPNPC et CPPC)
  • Voies de résistance
  • Activation et redirection de cellules immunitaires
  • Identification de cibles du stade précoce de la maladie
Approches thérapeutiques
  • Traitement ciblé à l'aide de petites et grandes molécules
  • Modalités des grandes molécules bispécifiques
  • Traitement à base de vaccins

 

Domaines d'intérêt supplémentaires
Cancer colorectal
Immunomodulation/vaccins
  • Traitement ciblé (petites et grandes molécules) capable de produire un effet transformationnel positif dans le traitement des cancers du côlon et du rectum
  • Voies de signalisation de la cellule souche
  • Interventions sans risque et efficaces pour le diagnostic et traitement des lésions précancéreuses conçues pour prévenir et mettre un terme au développement de tumeurs malignes au niveau du côlon et du rectum

 

Plus d'informations concernant notre travail dans le domaine de l'interception du cancer.

Oncology

Oncology

Human lung bronchioalveolar carcinoma cell