Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Skip to main content

Rechercher

Pratiques durables : la chimie verte

Chimie verte : l'innovation dans le développement chimique

L'attention actuellement portée à l'utilisation responsable des produits chimiques pharmaceutiques est au centre de notre nouvelle série Janssen.com sur la chimie verte. Vous en saurez plus, ci-dessous, sur la chimie verte et l'engagement de longue date de Janssen pour appliquer ses principes afin d'assurer des pratiques sûres et durables et de meilleurs résultats pour ses patients et notre planète. Revenez pour obtenir des mises à jour sur la façon dont Janssen applique ces principes essentiels à la vie de tous les jours.

Chez Janssen, notre objectif est d'aider les gens à vivre en meilleure santé et plus heureux. Nous pensons que cela inclut un monde en meilleure santé pour que tout le monde en profite.

Grâce à notre approche axée sur l'innovation, nous mettons au point des médicaments efficaces et différenciés tout en développant les moyens d'intégrer la durabilité à chaque étape de nos processus et cycles de vie du produit. Nous sommes fiers d'avoir réalisé d'importantes réductions de notre impact sur l'environnement en adoptant des pratiques novatrices de technologie et de chimie verte.

Que signifie exactement le terme chimie verte ?

Sans nul doute, les personnes les plus aptes pour répondre à cette question sont Paul Anastas, Director du Yale University's Center for Green Chemistry and Green Engineering, qui est largement salué comme le « père de la chimie verte », et le Dr John C. Warner, President, Chief Technology Officer, et Chairman of the Board du Warner Babcock Institute for Green Chemistry.

Dans leur ouvrage d'avant-garde publié en 1998, Green Chemistry: Theory and Practice, ils définissent la chimie verte comme « l'adoption d'une série de principes qui réduisent ou éliminent l'utilisation ou la production de substances dangereuses lors de la conception, la fabrication et l'utilisation des produits chimiques ».

Comme le Dr Warner l'explique plus simplement sur le site Web de l'institut : « La chimie verte est la science qui consiste à faire des choix intelligents dès le début concernant les produits chimiques qui composent les produits que nous utilisons tous les jours ».

Ils ont également énoncé les Douze principes de la chimie verte, adoptés depuis par l' American Chemical Society (ACS), comme ligne de conduite pour éliminer la création de résidus toxiques à partir des produits et des processus chimiques. Ces principes vont du simple bon sens, comme éviter la production de déchets plutôt que de les traiter et les nettoyer, à la planification progressive des processus qui consiste à utiliser davantage de matières premières durables ou renouvelables.

Nous faisons des choix intelligents

Chez Janssen, nous adoptons ces principes, non seulement dans nos propres laboratoires, mais également par l'entremise de notre leadership dans l'industrie.

Nous évaluons l'empreinte écologique de nos produits, y compris l'énergie, les matériaux et l'eau utilisés pendant le cycle de vie du produit. Nous demandons à nos équipes chargées du développement des produits d'explorer de nouvelles approches, comme l'utilisation de matières premières renouvelables, réduisant la complexité dans la synthèse du médicament et utilisant des produits chimiques et des procédés plus respectueux de l'environnement pour y parvenir. Avant tout, nous nous concentrons sur la conception et la fabrication des produits les plus durables et de solutions dans le domaine de la santé pour créer un avenir sain pour tout le monde.

Nous participons également à deux forums essentiels sur la chimie verte : l'ACS Green Chemistry Pharmaceutical Industry Roundtable (GCPIR) et le programme européen CHEM21. Ces deux forums diffusent les meilleures pratiques et la recherche universitaire directe afin de mettre au point des processus plus écologiques pour la fabrication des principes actifs pharmaceutiques.

À titre d'exemple, par l'intermédiaire du CHEM21, Janssen et d'autres sociétés pharmaceutiques, en collaboration avec 13 groupes de recherche universitaires et experts en la matière, sont en train de mettre au point des pratiques de fabrication pharmaceutiques durables qui réduisent notre impact collectif sur l'environnement. Nous avons pour objectif de transformer le CHEM21 en une plaque tournante pour la recherche européenne et en un centre d'excellence pour l'information et la formation sur les meilleures pratiques en matière de chimie verte.

Nous considérons qu'il s'agit de choix intelligents.

« Le cadre de la chimie verte présente certainement des avantages environnementaux pour guider notre développement chimique, explique Phil Dahlin, Director of Sustainability chez Janssen, car la chimie verte est vraiment la chimie minimaliste, la chimie intelligente, la bonne manière de produire, et bien plus encore, non seulement pour nous mais également pour les entreprises et pour la société. »

Reconnaissance de l'impact mondial de la chimie verte

En 2005, le prix Nobel de chimie a été décerné à trois scientifiques américains et français. Selon l'Académie royale suédoise des sciences, leurs travaux sur le développement de composés organiques « représentent un grand pas en avant pour la chimie verte, la réduction des déchets potentiellement dangereux grâce à une production plus intelligente ...et ils constituent un exemple de l'importance des applications de la science fondamentale pour le bénéfice de l'individu, de la société et de l'environnement. »

Depuis 1996, les États-Unis décernent annuellement le Presidential Green Chemistry Challenge Award pour récompenser les chercheurs et les entreprises utilisant des technologies chimiques qui intègrent les principes de la chimie verte dans la conception, la fabrication et l'utilisation de produits chimiques. En Europe, de nombreux pays ont également mis en place des programmes de chimie durable.

Sur le plan de la réglementation, le gouvernement américain a cautionné la chimie verte pour soutenir la santé publique. La Californie, qui fait souvent figure de pionnier dans ce type de législation, a restreint l'utilisation de plus de 160 produits chimiques courants dans les produits ménagers. En Europe, le programme d'enregistrement des produits chimiques REACH veut limiter ou interdire la commercialisation de plus de 1 000 produits chimiques, ainsi que d'autres produits au fur et à mesure que des tests supplémentaires sont effectués.

D'éminents groupes de chimie verte, des revues et des conférences incluent le Réseau de Chimie Verte pour les pays du Bassin Méditérannéen (MEGREC), le journal Green Chemistry de la Royal Society of Chemistry du Royaume-Uni, le Green and Sustainable Chemistry Network du Japon et le Centre of Green Chemistry de l'Université Monash en Australie.

Ces initiatives attestent toutes de l'importance croissante de la chimie verte. C'est avec fierté que nous participons activement à l'avancée de la chimie verte et nous attendons avec impatience le moment de vous annoncer d'autres nouvelles concernant nos efforts dans les prochaines parutions sur Janssen.com.

Sustainability

Sustainability

Pajaros, Julius Caesar Bustamante
Julius Caesar Bustamante, Pajaros