Skip to main content

Lauréats

Lauréats

2017

SchalkTheater
L’objectif du SchalkTheater est de promouvoir la participation citoyenne et sociale des personnes atteintes des troubles psychiques. Ce projet théâtral offre à ces personnes des séances d’entraînement hebdomadaires intensives. Les participants apprennent à assumer leur responsabilité individuelle et collective et parviennent ainsi à rétablir leur structure quotidienne. Les pièces de théâtre sont jouées en public. Cela permet aux personnes atteintes de maladies psychiques de faire entendre leur voix et apporte une contribution précieuse à la déstigmatisation des troubles psychiques.

Écran multimédia: un projet de développement de la qualité en psychiatrie légale, visant à améliorer la qualité du traitement intensif
L’écran multimédia, une initiative des services psychiatriques d’Argovie, est un écran monté dans le mur d’une chambre isolée. Il propose une offre de médias en quatre parties pour des patients atteints de maladies psychiques, placés en chambre d’isolement. Les patients ont la possibilité d’utiliser eux-mêmes l’écran multimédia via un écran tactile. Ce projet étudie l’action de cet écran sur les patients et toute l’équipe thérapeutique. L’objectif est d’utiliser l’écran multimédia comme une intervention supplémentaire chez les patients placés en chambre d’isolement, afin d’éviter le plus largement possible un traitement médicamenteux et/ou mécanique forcé.

2015

Radio loco motivo
Une émission radiophonique en faveur de plus de dialogue et de conscience. Radio loco motivo encourage la rencontre à travers la participation sociale entre des personnes avec ou sans vécu psychiatrique. L’initiative Interessensgemeinschaft Sozialpsychiatrie in Bern (igs – Communauté d’intérêt psychiatrie sociale) a initié ce projet et créé ainsi une vaste campagne anti-stigmatisation qui, entre-temps, s’est étendue à l’ensemble de la Suisse.

Service mobile d’offres de logement
Créé à Zurich, le « Service mobile d’offres de logement «  (mobiler Dienst für Wohnversorgung) représente un engagement visant à réduire le seuil d’accès à des offres de logements adéquats pour les personnes atteintes de troubles psychiques. Les patients bénéficient de soutien lors de la recherche d’un logement et de sa conservation.

2013

Rester fidèle à soi-même dans la dignité – Programme en groupe pour la révélation de maladies psychiques
Le programme en groupe de la clinique universitaire psychiatrique de Zurich souhaite soutenir les personnes concernées dans leur décision de révéler à autrui leur maladie psychique ou de la garder secrète. Le programme en groupe dirigé par des personnes atteintes de troubles psychiques se propose de réduire le poids de ce dilemme et de faciliter l’intégration sociale. L’un de ses éléments essentiels consiste à surmonter l’exclusion et la stigmatisation sociales.

Entraînement multimodal pour les enfants atteints de TDAH et leurs parents
Le projet « Entraînement multimodal pour les enfants atteints de TDAH et leurs parents »de la clinique de psychiatrie pour enfants et adolescents de Bâle a été créé pour les familles touchées par le TDAH, ayant en particulier des enfants âgés de 7 à 12 ans. Enfants et parents sont soutenus dans l'organisation de leurs relations et dans leur aptitude à résoudre les conflits et recueillent de nouvelles expériences positives au sein de la famille et dans un groupe de personnes également concernées. Pour ce projet et son succès, il est essentiel que les enfants et les parents travaillent parallèlement à changer leur comportement et à renforcer leurs relations.

Réseau Psychiatrie  Thun NePThun
Le projet de coopération « Réseau Psychiatrie  Thun NePThun » des services psychiatriques de Thoune, de l'hôpital STS AG, du SPITEX de la région de Thoune ainsi que du centre psychiatrique de Münsingen veut permettre aux personnes sévèrement et durablement atteintes de malades psychiques de sortir plus rapidement de la clinique psychiatrique grâce à un traitement intensif à domicile. Des offres de thérapies  psychiatriques taillées sur mesure en coopération avec les patients et leurs personnes de confiance permettent de raccourcir les futurs séjours en clinique ou même de les éviter. Comme ce projet dispose déjà de moyens financiers, il ne reçoit pas de prix en argent, mais un diplôme d'honneur.

2011

Intégration sociale de personnes atteintes d’une maladie psychique à travers le travail dans le marché de l’emploi régulier
Le projet de l’Université de Zurich, régi par la devise « d’abord placer, ensuite former », s’engage en faveur de personnes atteintes de maladies psychiques. Grâce à l’intervention et à l’assistance de job coaches, les personnes atteintes de troubles psychiques obtiennent la possibilité de travailler à nouveau dans une entreprise « normale ».

Loisirs et organisation de vacances pour des personnes souffrant d’un handicap psychique
Le projet de l’association Allegretto a été initié par des personnes concernées et s’engage pour l’organisation des loisirs de patients atteints de troubles psychiques. Depuis des années, cette offre d’activités de loisirs d’une grande diversité est très bien accueillie.

Groupes d’entraide d’enfants atteints de TDA-H
Dans le cadre de ce projet, des enfants atteints de TDAH peuvent échanger dans des groupes de discussion. Ce projet a été présenté par le Réseau Fribourgeois de Santé Mentale - Centre de Pédopsychiatrie, et a été primé parce qu’il est considéré comme une démarche porteuse d’avenir.

2009

L’information au lieu de l’exclusion » – Association TRIALOG Winterthur
L’objectif de ce projet existant depuis 2005 consiste à déstigmatiser les différents tableaux cliniques de maladies psychiques, par exemple la schizophrénie, le trouble bipolaire ou le trouble de la personnalité borderline.

KIKOLO – Prévention des suicides commis depuis un pont – Alliance de Berne contre la dépression
En comparaison avec d’autres pays, la Suisse affiche un taux très élevé de suicides dus à un saut dans le vide depuis un pont – une évidence à laquelle se consacre le projet « KIKOLO ». L’objectif de cette initiative consiste à sécuriser les ponts les plus dangereux au moyen de filets.

2007

Atelier Der Wolf in der Säule
L’atelier artistique « Der Wolf in der Säule »  fournit à des personnes ayant un vécu psychiatrique un espace libre pour y vivre leur créativité dans un cadre propice aux  contacts sociaux et y favoriser leur estime de soi.

Suivi professionnel d’enfants et d’adolescents dont un parent est atteint d’une maladie psychique, Fondation Melchior
Le projet « Suivi professionnel d’enfants et d’adolescents dont un parent est atteint d’une maladie psychique », réalisé dans le cadre des activités de la Fondation Melchior, s’engage en faveur du suivi à long terme des enfants et adolescents dans une telle situation, en leur proposant des offres créatives et des entretiens.

2006

Abstinence du cannabis – Soteria Berne
Bien qu’il ait été démontré entre-temps que le cannabis pouvait provoquer des psychoses et être à l’origine de rechutes durant la thérapie de la schizophrénie, il n’existait jusqu’à présent en Suisse aucun concept de traitement ciblé pour atteindre une abstinence durable du cannabis chez des patients schizophréniques. Sous forme de communauté résidentielle thérapeutique, Soteria Berne propose À travers « L’abstinence du cannabis » une offre de traitement à de jeunes patients schizophréniques.

« SchiMa » (schizophrénie et troubles bipolaires) – Projet d’étudiants de la FHNW
SchiMa est une plate-forme Internet consacrée aux thèmes de la schizophrénie et des troubles bipolaires, développée à titre de projet autonome d’étudiants à la FHNW (Fachhochschule Nordwestschweiz - Haute école spécialisée du Nord-Ouest de la Suisse).