Skip to main content

Search

Janssen parle de la prostate

Janssen parle de la prostate

Chez Janssen, nous mettons un point d’honneur à compter chaque jour les victoires sur le cancer. Notre recherche innovante nous donne de l’espoir pour le futur. Toutefois, notre objectif de faire du cancer une maladie gérable, voire curable, prend du temps. En attendant, nous tâchons de remporter des victoires quotidiennes sur le cancer, qu’elles soient petites ou grandes. Par exemple, nous faisons en sorte que le cancer soit détecté au stade le plus précoce possible. Ceci est particulièrement important en cas de cancer de la prostate. Le cancer de la prostate est la forme de cancer la plus répandue chez les hommes en Belgique. Il touche 1 homme sur 10.1 Pourtant, le cancer de la prostate est la plupart du temps détecté trop tard, bien souvent parce que les hommes n’ont pas pris l’habitude de parler de la santé de leur prostate avec leur médecin. Notre collègue Aurelie Weerts (Account & Sales Manager Oncology Belgium) se rend compte au quotidien que le simple fait de parler du cancer de la prostate constitue déjà une petite victoire sur le cancer:

“Les symptômes apparaissent seulement une fois que le cancer s’est répandu. Nous devons tout faire pour l’éviter, c’est pourquoi nous devons informer particulièrement les hommes jeunes à ce propos. Nous voulons libérer la parole autour de la prostate, et il est important que tout le monde participe à la discussion. De cette manière, un point régulier avec votre médecin constitue déjà une petite victoire sur cette maladie.”

#ParlonsProstate

C’est la raison pour laquelle nous lançons notre campagne #ParlonsProstate en Novembre. Nous voulons mobiliser l’attention et communiquer sur la prostate et le cancer de la prostate. Ainsi, nous impliquons plus d’hommes et de femmes dans la discussion sur le cancer de la prostate, pas uniquement lors des visites chez le médecin, mais également dans les cercles sociaux intimes et élargis. On observe un blocage chez les hommes lorsqu’il s’agit d’évoquer la prostate. Deux raisons ont été identifiées : les hommes en savent généralement peu sur cet organe, et il s’agit d’une thématique taboue. Avec la campagne #ParlonsProstate, nous voulons résoudre ces deux difficultés et démontrer à tous qu’il est important de parler de la prostate.

La prostate, cette inconnue

La prostate est une glande située sous la vessie. Elle a la taille d’une noix et produit du fluide prostatique.2 C’est ce fluide qui protège le sperme durant l’éjaculation, lui permettant d’arriver jusqu’à l’ovule. La prostate joue donc un rôle essentiel dans la reproduction. Même si on ne la voit pas, les hommes devraient se soucier de tous les problèmes potentiels qu’elle peut causer. Les trois principales affections sont : une inflammation de la prostate, l'hypertrophie bénigne de la prostate, et le cancer de la prostate.3 Les deux premières sont généralement facilement soignable.3

Au départ, le cancer de la prostate ne génère pas de symptôme ni de douleurs, il passe donc inaperçu durant un long moment. En parler à son médecin, même lorsque l’on ne ressent pas de douleurs, est fortement conseillé. Un médecin peut surveiller l’état de santé de votre prostate et s’adresser à un spécialiste si besoin. En faisant cela, on détecte le cancer à un stade précoce.

Vous voulez en savoir plus ? Suivez notre campagne au mois de Novembre sur les réseaux sociaux et partagez votre histoire!

Twitter | LinkedIn | Facebook