Skip to main content

Search

Passion Santé Gideon Bevelander

Passion Santé: Gideon Bevelander

Gideon Bevelander cherche à établir des connexions avec toutes les parties susceptibles de renforcer l’innovation aussi bien au sein de Janssen qu’autour de Janssen. Son enthousiasme pour son travail en tant que “Gestionnaire de l’Innovation Scientifique Médicale“ provient de la volonté d’avoir un impact tangible sur la vie des patients et la société en général. Durant son temps libre, Gideon fait du jiu-jitsu, un sport qu’il a pratiqué toute sa vie. Aujourd’hui il a toutefois ralenti son rythme : à présent il a trouvé un équilibre confortable entre performance et plaisir.

La coopération est absolument cruciale : il n’y a qu’ensemble que nous pourrons obtenir des résultats 

Ville clé

Gideon Bevelander a débuté sa carrière chez Janssen en tant que collaborateur sénior pour le conseil médical et la communication à Leyde. La ville lui est familière : avant son doctorat obtenu à l’Université de Nimègue, il a étudié la biologie à Leyde. Après l’obtention de son doctorat, Gideon a ressenti le besoin de changer d’environnement de travail : « à l’époque où je préparais mon doctorat, peu de groupes de recherche fondamentale collaboraient entre eux, encore moins avec les entreprises. Aujourd’hui, la situation a changé : les universités sont au cœur d’un environnement favorable à l’innovation. La collaboration est absolument cruciale : elle augmente les chances d’avoir un véritable impact ».

Etablir des connexions

Il a démarré sa carrière chez Janssen au sein du département de rhumatologie. Plus tard, il s’est recentré sur la gastroentérologie : au départ en tant que scientifique chargé d’étude, puis ensuite en tant que chargé de liaison scientifique médicale. « Ce qu’il y a de bien avec les projets en gastroentérologie, c’est que je pouvais vraiment contribuer à l’échelle locale puisque j’avais à la fois l’expérience et le réseau. » Grâce à son poste actuel, Gideon continue de faire croître ce même réseau.

Actuellement gestionnaire de l’Innovation Scientifique Médicale, Gideon travaille au sein de Johnson & Jonhson, entreprise parente de Janssen. Son travail se concentre sur l’innovation au cœur de la branche pharmaceutique, qui est regroupée chez Janssen au niveau mondial. « Une entreprise innovante telle que la nôtre se doit de faire le lien entre l’innovation interne et externe. Pour cette raison, Janssen et Jonhson & Jonhson sont très actives sur ce secteur : cela constitue une partie de mon travail chez Janssen, mais le centre pour l’innovation JNJ ainsi que notre incubateur JLABS contribuent également. De plus, Janssen s’implique dans une foule de projets de recherche Européens : Parfois je suis effaré par leur nombre. »

Nous sommes impliqués dans beaucoup de projets Européens. Parfois je suis simplement effaré

Dans son poste actuel, Gideon établit une cartographie des activités de recherche aux Pays-Bas. En conséquence, il est très au fait des derniers développements et s’entretient avec un large panel de scientifiques dans tout le pays. Il est toujours enthousiaste lorsqu’il s’exprime à propos de la politique de recherche de son entreprise. Janssen est toujours à l’affut de nouvelles collaborations avec des partenaires qui correspondent à ses six axes de recherche prioritaires. Cela se passe à l’échelle mondiale : Gideon se concentre sur les Pays-Bas. « Mes collègues internationaux et moi-même suivons beaucoup de pistes. En tant qu’entreprise, nous sélectionnons les véritables opportunités de transformation ». Cette activité est d’autant plus gratifiante pour Gideon si cela débouche sur des coopérations conrètes, comme des partenariats ou des alliances stratégiques.

Tout le monde ici a intégré le mot d’ordre ‘Le patient est prioritaire’

Générer de la valeur ajoutée

Une des choses que Gideon préfère chez Janssen est la manière qu’a l’entreprise de s’impliquer avec ses patients et la communauté. Il travaille chez Janssen car il est le mieux placé pour percevoir l’impact qu’a l’entreprise sur la communauté et sur les patients grâce à son éventail de médicaments innovants. « Tout le monde ici a intégré le mot d’ordre ‘le patient est prioritaire’ : depuis le personnel du laboratoire R&D jusqu’aux managers visionnaires tels que Paul Stoffels. Même à ce niveau, la priorité sur l’agenda est la manière de créer de la valeur ajoutée pour le patient. » De plus, il est également possible chez Janssen de se consacrer à son développement personnel. Par exemple, la hiérarchie de Gideon lui a laissé suffisamment de temps pour qu’il puisse terminer sa thèse dans de bonnes conditions. « Janssen offre beaucoup de possibilités, les portes sont ouvertes. Mais c’est à vous-même qu’il appartient de saisir les opportunités et il faut parfois être patient. »

L’équilibre entre performance et plaisir s’est amélioré

Tout est équilibré

L’équilibre est une thématique centrale dans la vie de Gideon : Il évolue sur le tatami depuis ses quatre ans. Le Jiu-Jitsu est sa grande passion. Durant ses études, il s’entrainait au minimum quatre fois par semaine. Il est même devenu professeur licencié de Jiu-Jitsu. « Devenir instructeur m’a vraiment changé : je suis bien plus calme à présent. L’équilibre entre la performance et le plaisir s’est amélioré. » Cet équilibre transparait au sein d’une vie saine : Bien qu’il s’agisse d’un aspect très important pour Gideon, il laisse le choix à ses enfants : « je les encourage à s’entraîner et à se maintenir en forme au quotidien, mais je ne perds pas de vue que le plus important est qu’ils fassent ce qu’ils apprécient vraiment. »