Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Skip to main content

Rechercher

Artificial Intelligence

L'intelligence artificielle peut-elle changer notre façon de découvrir de nouveaux médicaments ?
Sep 04, 2018

La grande question à l'heure actuelle est la suivante : L'intelligence artificielle, également appelée IA, peut-elle changer la façon dont les chercheurs découvrent de nouveaux médicaments ?

Oui - Selon de nouvelles études réalisées par des chercheurs de Janssen qui ont trouvé le moyen d'accélérer le processus de découverte des médicaments en recourant à l'intelligence artificielle.

Le fait que Janssen soit à la pointe de l'innovation thérapeutique depuis des décennies n'est un secret pour personne. En effet, le Dr. Paul Janssen, le médecin belge qui a fondé notre entreprise en 1953, a découvert et mis au point des douzaines de médicaments vitaux au cours de sa carrière.

Traditionnellement, le processus de découverte de nouveaux médicaments prend des années, en raison de l'immense volume de données que les chercheurs doivent passer au peigne fin pour commencer par identifier les substances chimiques qui sont le plus susceptibles de contribuer à traiter la maladie visée, avant même de pouvoir songer à tester leur efficacité.

Mais un article récent publié dans le journal de biologie chimique cellulaire a présenté un développement prometteur en lien avec la découverte de médicaments : Les chercheurs de Janssen ont trouvé un nouveau moyen d'exploiter l'intelligence artificielle - à l'aide de systèmes informatiques pour réaliser certaines tâches qui font en principe appel à l'intelligence humaine, également connus sous le nom « d'apprentissage automatique », afin de contribuer à accélérer le processus.

Comment l'intelligence artificielle réinvente la découverte de médicaments

Dans une expérience type portant sur la découverte de médicaments, les cellules représentant une maladie spécifique, comme un cancer du poumon, sont exposées à plusieurs substances, et un cliché microscopique de chaque réaction qui s'ensuit est réalisé.

Une expérience de ce genre peut déboucher sur un demi-million de clichés. Les chercheurs utilisent fréquemment l'intelligence artificielle pour les aider à faire le tri dans les clichés, dans le but de trouver une substance qui pourrait créer la réaction souhaitée pour la maladie à l'étude.

Toutefois, aucun moyen d'utiliser les données issues de ces clichés n'existait pour documenter les expériences ultérieures sur d'autres maladies. Réalisant toute la valeur qu'il y aurait à recycler ces enseignements, les chercheurs de Janssen ont travaillé en collaboration avec des partenaires universitaires en provenance de grandes universités européennes afin de mettre au point des algorithmes informatiques que les chercheurs peuvent désormais utiliser pour prédire la manière dont d'autres types de cellules pourraient réagir aux mêmes substances, leur conférant ainsi une longueur d'avance au moment de lancer une nouvelle étude.

« Nous ne devons plus tout recommencer depuis le début à chaque fois, » explique Hugo Ceulemans, Scientific Director, Discovery Sciences, Janssen Research & Development et l'un des principaux auteurs de l'étude.

En effet, Ceulemans et son équipe ont trouvé que cette méthode d'intelligence artificielle présente une efficacité jusqu'à 250 fois supérieure à la méthode classique de découverte de médicaments.

« Il y a tellement de besoins non satisfaits en matière de médicaments », indique Ceulemans. « Nos algorithmes peuvent nous aider à mieux exploiter nos informations pour trouver des traitements plus efficaces plus rapidement. »

Cet article, rédigé par Kaitlin Ahern, a été publié pour la première fois sur jnj.com. en mai 2018

Research & Development

Research & Development

Judith Hinton Andrew, Rock Composite 22
Judith Hinton Andrew, Rock Composite 22