Skip to main content

RECHERCHE

COVID-19 : J&J France partenaire de la plateforme MaladieCoronavirus.fr

COVID-19 : J&J France partenaire de la plateforme MaladieCoronavirus.fr

L’épidémie de COVID-19 met notre système de santé sous pression. Afin de contribuer à alléger cette pression sur les services d’urgences et l’hôpital, J&J est partenaire de l’application MaladieCoronavirus.fr.

 

Cette application permet de réaliser gratuitement et simplement une autoévaluation anonyme et de bénéficier de préconisations d’orientation, fiables, pertinentes et adaptées à son état de santé.

 

Le Ministère des Solidarités et de la Santé invite les personnes pensant avoir été exposées au Covid-19 ou manifestant des symptômes, à utiliser cette application web pour connaitre la marche à suivre en cas de doute (appel du médecin traitant, appel du SAMU Centre 15, etc.).

 

Lancé en un temps record (une semaine !) sous l’impulsion du Docteur Fabrice Denis, médecin au Mans et pionnier des applications de pré-diagnostic médical, MaladieCoronavirus.fr est le premier site d’information et d’orientation grand public et gratuit référencé par le Ministère des Solidarités et de la Santé. 

Ce site a été construit sur des bases scientifiques et les préconisations établies sont générées par un algorithme validé par une commission scientifique indépendante et évolutif.

Pour respecter la vie privée des utilisateurs, une attention particulière a été portée à la sécurisation des données. Elles sont, en effet, stockées dans le plus strict respect de la sécurité, de la confidentialité et des réglementations en vigueur dans les data center installés et opérés en France par Docaposte (filiale numérique de la Poste). De plus, le site n’utilise pas de cookies et ne fait pas usage de tiers outils de suivi des visiteurs.

Ces données non nominatives seront, par ailleurs, mises à disposition de l’Institut Pasteur à des fins d’étude épidémiologique permettant de mieux analyser l’évolution de la maladie et de ses symptômes dans le but d’améliorer la connaissance du Coronavirus et d’accélérer la recherche d’un traitement. Avec déjà 4,6 millions de visiteurs et 3 millions de questionnaires remplis le site - lancé mercredi 18 mars - confirme son utilité dans la baisse de la pression sur le 15.

Luttons ensemble contre le coronavirus et soutenons nos soignants !