Skip to main content

De nouvelles données de phase III montrent que l’inhibiteur First-in-Class TREMFYA® (guselkumab) a permis d’obtenir une disparition complète des lésions cutanées et une bonne efficacité au niveau des articulations pendant deux ans chez des patients adulte

De nouvelles données de phase III montrent que l’inhibiteur First-in-Class TREMFYA® (guselkumab) a permis d’obtenir une disparition complète des lésions cutanées et une bonne efficacité au niveau des articulations pendant deux ans chez des patients adultes atteints d’arthrite psoriasique (APs) active

Les données montrent que plus de 50% des adultes atteints d’APs active ont obtenu une disparition complète des lésions cutanées (PASI 100) et que plus de 70% ont obtenu une amélioration d’au moins 20% des symptômes articulaires (ACR 20).

Ces données constituent les premiers et seuls résultats à long terme d’une étude de phase III pour un traitement avec un inhibiteur sélectif de l’interleukine (IL)-23 dans l’APs, incluant l’impact sur la progression radiographique pendant deux ans.

Zoug, le 29 mars 2021 – Le groupe de sociétés pharmaceutiques Janssen de Johnson & Johnson a présenté aujourd’hui les résultats à long terme de l’étude de phase III DISCOVER-2a. Ces résultats, précédemment obtenus chez des adultes atteints d’arthrite psoriasique active (APs) sur 24 semaines et sur une année (semaine 52), montrent que la disparition des lésions cutanées, l’amélioration des symptômes articulaires et le profil de  sécurité de TREMFYA® (guselkumab) sont maintenus sur deux ans (semaine 112).1,2 Ces résultats ont également confirmé que l’efficacité robuste du guselkumab, précédemment démontrée chez les patients à la semaine 24 sur la fonction physique, les aspects physiques de la qualité de vie liée à la santé et la résolution des enthésitesb et des dactylitesc, s’est poursuivie jusqu’à la semaine 100.1-8 En outre, le taux de progression radiographiqued a été étudié pendant deux ans. Ces données ont été présentées lors de la conférence: «Innovations en dermatologie: Conférence virtuelle de printemps, 16-20 mars 2021».1,2 Le guselkumab est le premier et seul inhibiteur de l’IL-23 autorisé et remboursé en Suisse pour traiter à la fois les adultes atteints d’APs active et ceux atteints de psoriasis (PsO) en plaques modéré à sévère.9,25

 

«L’APs peut être une maladie chronique douloureuse et débilitante, et de nombreux patients atteints d’APs sont toujours à la recherche d’un moyen pour soulager durablement leurs symptômes», a déclaré Philip J. Measee, médecin du Swedish Medical Center/Providence St. Joseph Health et de l’Université de Washington à Seattle, Washington et auteur principal. «Ces données, qui montrent que les bénéfices observés du guselkumab dans l’APs se maintiennent pendant deux ans, représentent une nouvelle positive pour les médecins et les patients.»

 

Résultats de l'étude à la semaine 100:1,2

  • Disparition complète des lésions cutanées:2 parmi les patients présentant une atteinte cutanée cliniquement significativef au début de l’étude, 53% de ceux traités avec du guselkumab toutes les huit semaines (q8w) ont obtenu une disparition complète de leurs lésions cutanées (indice de sévérité du psoriasis, Psoriasis Area Severity Index [PASI] de 100;g en utilisant l’imputation des non-répondeurs [NRI], où les patients pour lesquels des données étaient manquantes sont considérés comme non-répondeurs).
  • Amélioration des symptômes articulaires:2parmi les patients randomisés, 74% du groupe guselkumab 100 mg q8w ont obtenu une amélioration d’au moins 20% du critère de réponse de l’American College of Rheumatologyh (ACR 20) (NRI).i
  • Progression radiographique: de la semaine 52 à la semaine 100, le taux de progression radiographique des lésions articulaires était faible chez les patients recevant le guselkumab q8w (0,46) et inférieur par rapport au taux observé pendant les semaines 0 à 52 (0,99; q8w).1,2
  • Durée:1,2 les taux de réponse élevés au niveau de la peau et des articulations ainsi que les améliorations des critères d’évaluation par rapport aux valeurs initiales se sont maintenus tout au long des deux ans, et environ 90% des patients randomisés dans le groupe du guselkumab ont poursuivi leur traitement avec le guselkumab jusqu’à la semaine 100.
  • Sécurité:1,2 aucun nouveau signal de sécurité n’a été observé dans l’analyse de sécurité menée jusqu’à la semaine 112. Le profil de sécurité du guselkumab chez les patients atteints d’APs active pendant deux ans était comparable à celui observé à six mois et à un an, et généralement cohérent avec les données de sécurité du guselkumab chez les patients atteints de PsO en plaques modéré à sévère.10,11  6,1 événements indésirables graves pour 100 années-patients et 2,2 infections graves pour 100 années-patients ont été observés chez les patients traités avec du guselkumab q8w. Aucun patient ayant reçu du guselkumab n’a présenté de réaction anaphylactique/de maladie sérique ou de tuberculose active.

En outre, les résultats ont montré que 55% des patients traités par le guselkumab q8w ont obtenu une amélioration d’au moins 50% de la réponse ACR (NRI).2 Parmi les patients qui présentaient un PsO en plaques cliniquement significatif au début de l’étude, 55% des patients traités par le guselkumab q8w ont obtenu une disparition complète des lésions cutanées, mesurée par un score de 0 de l’évaluation globale par l’investigateur (IGA) (NRI).2

« L’APs est une maladie inflammatoire chronique de la peau, des articulations et des tissus mous. Il est donc important pour les médecins et les patients de contrôler durablement cette inflammation », a déclaré le Dr Alyssa Johnsen, Ph.D., Vice-Présidente, responsable du domaine thérapeutique de la rhumatologie chez Janssen Research & Development, LLC. « Ces résultats d’études à long terme renforcent encore notre confiance dans la capacité du guselkumab à améliorer de manière significative les différentes manifestations de l’APs au fil du temps. »

Guselkumab est le premier et seul traitement autorisé à la fois chez les adultes atteints de PsO en plaque modéré à sévère et chez les adultes atteints d’APs, qui inhibe sélectivement IL-23. Cette cytokine joue un rôle essentiel dans la réponse immunitaire inflammatoire associée aux symptômes de ces maladies auto-immunes.9,12

Le guselkumab a été autorisé par Swissmedic pour les patients adultes atteints de PsO en plaques modéré à sévère en juin 2018, et en décembre 2020 pour les adultes atteints d’APs.9 L’autorisation pour l’indication AP était basée sur les résultats des études DISCOVER-1 et DISCOVER-2, où  le critère d’évaluation primaire de chacune des deux études a été atteint avec guselkumab, à savoir la réponse ACR 20 à 24 semaines.13-16 Les résultats complets de ces études ont été précédemment publiés dans The Lancet.3,4

Dans les études DISCOVER-1 et DISCOVER-2, le guselkumab a démontré une amélioration de plusieurs paramètres cliniques de l’APs, notamment des symptômes articulaires et cutanés, de l’inflammation des tissus mous, de la fonction physique, de l’atteinte axiale, de la fatigue mesurée par l’échelle FACIT-F (Functional Assessment of Chronic Illness Therapy - Fatigue)k, ainsi que de faibles taux de progression radiographique à la semaine 52.3-9,17

 

###

 

Notes de bas de page:

  1. Dans l’étude DISCOVER-2, les patients ont été randomisés pour recevoir soit le guselkumab 100 mg q4w ou q8w pendant deux ans, soit un placebo pendant 24 semaines suivi d’un changement au guselkumab q4w.15,16
  2. L’enthésite est définie comme une douleur au niveau de la zone d’ancrage dans l’os de différentes structures fibreuses dont les tendons et ligaments.18
  3. La dactylite est définie comme une inflammation grave des articulations des doigts et des orteils.19
  4. La progression radiographique est mesurée en tenant compte des érosions et du rétrécissement de l’espace articulaire au niveau des articulations des mains et des pieds.20
  5. Le Dr Mease est un consultant rémunéré par Janssen. Il n’a pas été indemnisé pour un quelconque travail médiatique.
  6. « Significatif sur le plan clinique » est défini par une atteinte psoriasique de ≥3% de la surface corporelle et un score IGA d’au moins 2 au début de l’étude.15
  7. PASI 75/90/100 est défini comme une amélioration d’au moins 75/90/100% du score PASI par rapport aux valeurs initiales. Le score PASI indique la taille de la surface de chaque région corporelle couverte par des plaques de PsO ainsi que la gravité de la rougeur, de l’épaisseur et de la desquamation des plaques..21
  8. La réponse ACR 20/50/70 est définie comme une amélioration d’au moins 20/50/70% par rapport au début de l’étude du nombre d’articulations douloureuses et enflées, et une amélioration d’au moins 20/50/70% par rapport au début de l’étude de trois des cinq critères suivants: évaluation globale par le patient, évaluation globale par le médecin, mesure de la capacité fonctionnelle, échelle visuelle analogique de la douleur et vitesse de sédimentation des érythrocytes ou protéine C-réactive.22
  9. Les taux de réponse ACR à la semaine 100 ont été déterminés à l’aide d’une analyse NRI post hoc, qui a classé les patients qui ont interrompu l’étude dans la catégorie des non-répondeurs de la semaine 24 à la semaine 100.    
  10. Le changement du score Van der Heijde-Sharp (vdH-S) total est défini par le changement du score par rapport à la valeur initiale. Le score vdH-S total combine les scores d’érosion et de rétrécissement de l’espace articulaire obtenus à partir de radiographies des articulations des mains et des pieds.23
  11. L’échelle FACIT-F est mesurée sur une échelle de Likert à 4 points (de 4 = pas du tout fatigué à 0 = très fatigué).24

 

Avis important de sécurité

Les informations complètes relatives à la prescription du guselkumab figurent dans l’information professionnelle. 9

 

À propos des sociétés pharmaceutiques Janssen de Johnson & Johnson

Chez Janssen, nous voulons créer un futur dans lequel les maladies n’existent plus. Nous travaillons sans relâche pour faire de cet avenir une réalité pour les patients du monde entier, en utilisant la science pour lutter contre les maladies et l’ingéniosité pour améliorer l’accès aux soins. Nos efforts se concentrent sur les domaines thérapeutiques où nous pouvons faire la plus grande différence : maladies cardiovasculaires et métaboliques, immunologie, maladies infectieuses et vaccins, neu-rosciences, oncologie et hypertension artérielle pulmonaire.

Vous trouverez davantage d’informations sur www.janssen.com/switzerland/fr. Suivez nos der-nières nouvelles sur www.twitter.com/Janssen_ch.

Janssen-Cilag International GmbH, titulaire de l’autorisation de TREMFYA® en Suisse, et Janssen Research & Development, LLC font partie du groupe des sociétés pharmaceutiques Janssen de John-son & Johnson.

 

Mise en garde relatives aux déclarations prospectives

Ce communiqué de presse contient des « déclarations prospectives » au sens du Private Securities Litigation Reform Act de 1995 concernant les autorisations réglementaires et les avantages d’une nouvelle option thérapeutique. Le lecteur est prié de ne pas se fier indûment à ces déclarations prospectives. Ces déclarations se fondent sur les attentes actuelles relatives aux événements futurs. Si les hypothèses sous-jacentes s’avéraient inexactes ou si des incertitudes ou des risques connus ou inconnus se matérialisaient, les résultats effectifs pourraient différer sensiblement des attentes et des prévisions de Janssen-Cilag International NV et de Cilag GmbH International. Les risques et les incertitudes comprennent notamment: des défis et des incertitudes dans la recherche et le dé-veloppement de produits, y compris l’incertitude du succès clinique et de l’obtention des autorisa-tions réglementaires; l’incertitude du succès commercial; des difficultés et des retards de produc-tion; la concurrence, y compris les progrès technologiques, les nouveaux produits et les brevets des concurrents; des contestations de brevets; des problèmes d’efficacité ou de sécurité des produits entraînant des rappels de produits ou des mesures réglementaires; des changements dans le com-portement et les habitudes de dépenses des acheteurs de produits et services de santé; des modi-fications des lois et réglementations en vigueur, y compris les réformes globales des soins de la santé et les tendances en matière de maîtrise des coûts des soins de santé. Vous trouverez une liste et une description plus détaillées de ces risques, incertitudes et autres facteurs dans le rapport annuel de Johnson & Johnson dans le formulaire 10-K pour l’exercice financier clos le 30 décembre 2018, y compris dans les sections intitulées «Mise en garde concernant les déclarations prospec-tives» et «Point 1A. Facteurs de risque», dans le dernier rapport trimestriel de la société dans le formulaire 10-Q ainsi que dans les soumissions ultérieures de la société auprès de la Securities and Exchange Commission. Des copies de ces documents sont disponibles en ligne sur www.sec.gov, www.jnj.com ou sur demande chez Johnson & Johnson. Ni les sociétés pharmaceutiques Janssen, ni Johnson & Johnson ne s’engagent à mettre à jour les déclarations prospectives à la suite de nouvelles informations ou de développements ou événements futurs.

References

 
  1. McInnes I, et al. Efficacy and Safety of Guselkumab, a Monoclonal Antibody Specific to the p19-Subunit of Interleukin-23, Through 2 Years: Results from a Phase 3, Randomized, Double-blind, Placebo-controlled Study Conducted in Biologic-naïve Patients with Active Psoriatic Arthritis. Presented at the 2021 Innovations in Dermatology: Virtual Spring Conference; March 16–20 (ABSTRACT)
  2. McInnes, I. B., Rahman, P., Gottlieb, A. B., Hsia, E. C., Kollmeier, A. P., Xu, X. L., Sheng, S., Jiang, Y., Shawi, M., Chakravarty, S. D., van der Heijde, D., Mease, P. J. (2021). Efficacy and Safety of Guselkumab, a Monoclonal Antibody Specific to the p19-Subunit of Interleukin-23, Through 2 Years: Results from a Phase 3, Randomized, Double-blind, Placebo-controlled Study Conducted in Biologic-naïve Patients with Active Psoriatic Arthritis. Presented at the Innovations in Dermatology: Virtual Spring Conference; March 16–20 (POSTER)
  3. Deodhar A, et al. Guselkumab in patients with active psoriatic arthritis who were biologic-naive or had previously received TNFα inhibitor treatment (DISCOVER-1): a double-blind, randomised, placebo-controlled phase 3 trial. The Lancet 2020;395(10230):1115–1125.
  4. Mease P, et al. Guselkumab in biologic-naive patients with active psoriatic arthritis (DISCOVER-2): a double-blind, randomised, placebo-controlled phase 3 trial. The Lancet 2020;395(10230):1126–1136.
  5. Helliwell P, et al. Efficacy of Guselkumab, a Monoclonal Antibody that Specifically Binds to the p19 Subunit of IL-23, on Endpoints Related to Axial Involvement in Patients with Active PsA with Imaging-Confirmed Sacroiliitis: Week-24 Results from Two Phase 3, Randomized, Double-blind, Placebo-controlled Studies. Presented at the 2020 EULAR E-Congress June 3-6.
  6. Mease P, et al. Efficacy of Guselkumab, a Monoclonal Antibody that Specifically Binds to the p19 Subunit of IL-23, on Axial-Related Endpoints in Patients with Active PsA with Imaging-Confirmed Sacroiliitis: Week-52 Results from Two Phase 3, Randomized, Double-blind, Placebo-controlled Studies. Abstract 898117. Presented at ACR Convergence 2020 November 5-9.
  7. Ritchlin C, et al. Guselkumab, an inhibitor of the IL-23p19 subunit, provides sustained improvement in signs and symptoms of active psoriatic arthritis: 1 year results of a phase III randomised study of patients who were biologic-naïve or TNFα inhibitor-experienced. RMD Open 2020;7(1):e001457.
  8. McInnes I, et al. Efficacy and Safety of Guselkumab, an Interleukin‐23p19‐Specific Monoclonal Antibody, Through 1 Year in Biologic‐naïve Psoriatic Arthritis Patients. Arthritis & Rheumatology. Oct 11 2020 doi: 10.1002/art.41553. Epub ahead of print.
  9. Fachinformation Tremfya® (Dezember 2020) unter www.swissmedicinfo.ch.
  10. Griffiths, C. E. M, et al. (2020). Continuous treatment with guselkumab maintains clinical responses through 4 years in patients with moderate-to-severe psoriasis: results from VOYAGE 1. Journal of Dermatological Treatment, 1–9. https://doi.org/10.1080/09546634.2020.1782817
  11. Reich, K, et al. (2020). Maintenance of Response Through up to 4 Years of Continuous Guselkumab Treatment of Psoriasis in the VOYAGE 2 Phase 3 Study. American Journal of Clinical Dermatology, 21(6), 881–890. https://doi.org/10.1007/s40257-020-00555-7
  12. Tang C, et al. Interleukin‐23: as a drug target for autoimmune inflammatory diseases. Immunology 2012;135(2):112–124.
  13. Clinicaltrials.gov. A Study Evaluating the Efficacy and Safety of Guselkumab Administered Subcutaneously in Participants With Active Psoriatic Arthritis Including Those Previously Treated With Biologic Anti-Tumor Necrosis Factor (TNF) Alpha Agent(s) (DISCOVER-1). Identifier: NCT03162796. Available at: www.clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT03162796. Accessed March 2021.
  14. Clincialtrialsregister.eu. A Phase 3, Multicenter, Randomized, Double-blind, Placebo-controlled Study Evaluating the Efficacy and Safety of Guselkumab Administered Subcutaneously in Subjects with Active Psoriatic Arthritis including those Previously Treated with Biologic Anti-TNFα Agent(s) Identifier 2016-001163-37. Available at: www.clinicaltrialsregister.eu/ctr-search/trial/2016-001163-37/DE. Accessed March 2021.
  15. Clinicaltrials.gov. A Study Evaluating the Efficacy and Safety of Guselkumab Administered Subcutaneously in Participants With Active Psoriatic Arthritis (DISCOVER-2). Identifier: NCT03158285. www.clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT03158285. Accessed March 2021.
  16. Clinicaltrialsregister.eu. A Phase 3, Multicenter, Randomized, Double-blind, Placebo-controlled Study Evaluating the Efficacy and Safety of Guselkumab Administered Subcutaneously in Subjects with Active Psoriatic Arthritis. Identifier 2016-001224-63. Available at: https://www.clinicaltrialsregister.eu/ctr-search/trial/2016-001224-63/ES. Accessed March 2021.
  17. Rahman P, et al. In Two Phase-3 Trials, Guselkumab Reduced Fatigue over 52 Weeks in Patients with Psoriatic Arthritis and Demonstrated Independent Treatment Effects on Fatigue After Adjustment for Clinical Response (ACR20). Abstract: 898351. Presented at ACR Convergence 2020 November 5-9.
  18. Creaky Joints. What is Enthesitis? Available at: https://creakyjoints.org/symptoms/what-is-enthesitis/. Accessed March 2021.
  19. Creaky Joints. What is Dactylitis? Available at: https://creakyjoints.org/symptoms/what-is-dactylitis/. Accessed March 2021.
  20. van der Heijde D, et al. Assessing structural damage progression in psoriatic arthritis and its role as an outcome in research. Arthritis Research & Therapy 2020;22(1):18.
  21. How the Psoriasis Area and Severity Index Works. Everyday Health. Available at: https://www.everydayhealth.com/psoriasis/living-with/how-the-pasi-index-works/. Last accessed March 2021. 
  22. Felson DT and LaValley MP. The ACR20 and defining a threshold for response in rheumatic diseases: too much of a good thing. Arthritis Research & Therapy 2014;16(1):101.
  23. Sharp van der Heijde Score. Department of Medicine Division of Rheumatology. Available at: http://rheumatology.usherbrooke.ca/?q=scoresharp. Last accessed March 2021.
  24. Acaster S, et al. Qualitative and quantitative validation of the FACIT-fatigue scale in iron deficiency anemia. Health Qual Life Outcomes 2015;13:60. Published online 2015 May 17. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4434873/
  25. www.spezialitätenliste.ch