Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Skip to main content
 

Rechercher

L'équipe dirigeante de la recherche et du développement

Notre équipe dirigeante de la recherche et du développement

 

Nous poursuivons tous une mission primordiale : découvrir et développer des solutions et des médicaments innovateurs qui transforment la vie des individus et permettent de répondre aux grands besoins médicaux non satisfaits de notre époque. En tant que membres du département Recherche et développement chez Janssen, nous collaborons pour tirer le meilleur parti de nos connaissances et ressources communes afin d'exploiter tout le potentiel de la science et d'améliorer la durée et la qualité de vie des personnes partout dans le monde.

Research & Development

Research & Development

Judith Hinton Andrew, Rock Composite 22
Judith Hinton Andrew, Rock Composite 22

DR. MATHAI MAMMEN, PH.D.

GLOBAL HEAD
RESEARCH AND DEVELOPMENT

En tant que Gobal Head de la R&D du groupe Janssen Pharmaceutical Companies of Johnson & Johnson, Mathai a pour mission de concentrer les énergies des meilleures équipes de recherche et développement à travers le monde, au carrefour des besoins médicaux non satisfaits profonds et des avancées exploitables dans le domaine des sciences et de la technologie afin de fabriquer des médicaments qui apporteront des bénéfices indéniables à l'humanité.  L'équipe travaille sur une vaste gamme de domaines thérapeutiques et de voies biologiques. L'approche de Janssen vis-à-vis des médicaments est axée sur le patient, s'adaptant à la fois à la source de l'idée et aux modalités thérapeutiques.  L'équipe s'investit pleinement dans la science des données dans chaque facette de la R&D. Janssen R&D a alimenté la croissance de Janssen qui est devenue la plus grande entreprise pharmaceutique aux États-Unis et la quatrième au monde.

Avant de rejoindre Janssen en juin 2017, Mathai était premier Vice-président chez Merck Research Laboratories, responsable de la recherche dans les domaines des maladies cardiovasculaires, métaboliques et rénales, de l'oncologie/immuno-oncologie et de l'immunologie. Conjointement avec son équipe, il a lancé un grand nombre de nouveaux programmes dont huit sont parvenus en phase de développement clinique préliminaire. Avant Merck, le Dr. Mathai a dirigé la recherche et le développement chez Theravance, une société qu'il avait co-fondée en 1997 dans la baie de San Francisco en s'appuyant sur ses travaux à l'université Harvard. Son équipe talentueuse composée de 200 scientifiques a nommé 31 médicaments candidats au développement en 17 ans, créé cinq produits autorisés et développé un portefeuille contenant de nombreux composés supplémentaires en phase de développement avancé. En 2014, l'équipe dirigeante de Theravance et lui-même ont scindé Theravance en deux sociétés cotées en bourse : Innoviva (INVA) et Theravance Biopharma (TBPH).

Mathai compte plus de 150 publications et brevets à comité de lecture à son actif et siège à plusieurs conseils d'administration et comités consultatifs. Il a obtenu son diplôme de médecine à la Faculté de médecine de l'université Harvard/Institute de Technologie du Massachusetts (programme HST) et son doctorat en chimie au département de chimie de l'université Harvard, où il a travaillé aux côtés de George Whitesides. Il a obtenu sa licence en chimie et biochimie à l'université Dalhousie à Halifax, Nouvelle-Écosse.

Dr. Mathai Mammen, Ph.D.

GLOBAL HEAD
RESEARCH AND DEVELOPMENT

NEIL DAVIE, PhD

GLOBAL THERAPEUTIC AREA HEAD
PULMONARY HYPERTENSION

Neil Davie est responsable mondial du domaine thérapeutique de l'hypertension pulmonaire où il dirige la stratégie et l'exécution du portefeuille du domaine thérapeutique, y compris le développement clinique. Il justifie d'une vaste expérience en tant que développeur de médicaments à la tête de projets dans de nombreux domaines thérapeutiques, notamment dans les prises en charge spécialisées/maladies rares où d'importants besoins médicaux non satisfaits existent. Il a occupé des postes d'encadrement à responsabilités croissantes en lien avec le développement pharmaceutique stratégique dans les programmes de phase précoce et avancée portant sur la pneumologie, la neurologie, l'immunologie et l'hématologie.

Avant de rejoindre Janssen en octobre 2019, Neil a travaillé chez UCB Pharma en qualité de responsable du développement où il était chargé de leur plateforme innovante d'anticorps monoclonaux reconnus par le récepteur Fc néonatal administrés par voie sous-cutanée, le rozanolixizumab. Avant cela, il a passé cinq ans chez Bayer au poste de Vice-président du développement clinique, chargé du développement du riociguat (Adempas) dans le traitement de l'hypertension pulmonaire thombo-embolique chronique (HTPC) et de l'hypertension artérielle pulmonaire ; représentant de Bayer au Comité consultatif de la FDA, il a accompli sa mission avec succès en obtenant l'autorisation de l'Adempas pour ces deux indications. Avant d'intégrer Bayer, il a occupé le poste de Directeur médical principal au sein du groupe de développement pulmonaire et vasculaire de Pfizer où il a travaillé sur le Revatio (citrate de sildénafil) dans le traitement de l'hypertension artérielle pulmonaire et d'autres maladies rares. Auparavant, il a travaillé chez Encysive Pharmaceuticals en tant que Directeur des affaires scientifiques où il a participé au lancement du Thelin (sodium sitaxentan) utilisé dans le traitement de l'hypertension artérielle pulmonaire en Europe, en Australie et au Canada.

Neil a obtenu sa licence en biologie humaine à l'université de Leeds et son doctorat de recherche en pharmacologie pulmonaire à l'Imperial College de Londres. Il a effectué ses études postdoctorales au centre des sciences de la santé de l'université du Colorado (Stenmark Lab), dans le domaine de l'hypertension pulmonaire. Il a été nommé professeur adjoint de cardiologie pédiatrique au Children's Hospital de Denver où il a travaillé dans le laboratoire d'hypertension pulmonaire de Dunbar Ivy. Auparavant, il a occupé le poste de professeur invité de médecine cellulaire et respiratoire à l'université de Newcastle, où il a enseigné aux côtés du professeur Paul Corris.

Neil Davie, PhD

Global Therapeutic Area Head
Pulmonary Hypertension

RUXANDRA DRAGHIA-AKLI, MD, PhD

GLOBAL HEAD
JOHNSON & JOHNSON GLOBAL PUBLIC HEALTH R&D
JANSSEN RESEARCH & DEVELOPMENT

Le Dr. Ruxandra Draghia-Akli, Ph.D., est la responsable mondiale de la division Johnson & Johnson Global Public Health R&D. À ce poste, Ruxandra et son équipe entraînent la santé publique mondiale vers la prochaine étape de l'innovation en tirant parti des capacités réglementaires, de découverte et de développement essentielles au sein de Janssen R&D. Elle assure la mise en adéquation de la stratégie globale de Johnson & Johnson Global Public Health en collaborant avec le domaine thérapeutique des maladies infectieuses et des vaccins et avec d'autres domaines thérapeutiques de Janssen R&D ayant des actifs susceptibles de trouver une application dans le cadre de la santé publique mondiale. Elle collabore également avec les J&J Innovation Centers et des partenaires extérieurs à la mise en place d'importants réseaux et à l'identification de nouvelles opportunités.

L'expérience de Ruxandra comporte plus de deux décennies de travaux significatifs au sein du secteur médical, du monde universitaire et des instances gouvernementales. Elle a officié en tant que Vice-présidente de la santé publique et des affaires scientifiques chez Merck & Co., où elle a contribué au programme vaccinal mondial de Merck et au maintien de partenariats clés avec les organisations internationales et la communauté scientifique. Avant de rejoindre Merck, elle a travaillé pour la Commission européenne, tout d'abord en tant que directrice de la santé à la direction générale de la recherche, puis en tant de directrice générale adjointe, toujours à la direction générale de la recherche, où elle supervisait les questions stratégiques programmatiques, législatives et liées à la recherche et l'innovation en contribuant au programme de santé de la Commission dans le cadre d'une stratégie visant à améliorer la santé publique, à prévenir les maladies et à éliminer les dangers pour la santé physique et mentale.

Avant d'intégrer la Commission, Ruxandra a exercé la profession de médecin et de chercheuse pendant presque 20 ans en Roumanie, en France et aux États-Unis. Elle est titulaire d'un doctorat de recherche en génétique humaine de l'académie roumaine des sciences médicales, université Carol Davila de Bucarest, où elle a également obtenu son diplôme en médecine. Elle a participé à un programme postdoctoral au département de génétique et de pathologie métabolique de l'université Paris-Descartes, en France, et a effectué ses études postdoctorales en biologie moléculaire au Baylor College of Medicine aux États-Unis. Ruxandra est l'auteure et la co-auteure de plus de 100 articles à comité de lecture et de chapitres d'ouvrages et elle détient plus de 100 brevets et dépôts de brevets dans les domaines de la thérapie génique, de la conception des vecteurs, de l'électroporation et d'autres techniques physiques de production des macromolécules, de nouveaux vaccins et de l'endocrinologie. Elle est également l'inventrice du premier produit de thérapie génique à avoir jamais été utilisé chez les animaux d'élevage. Ruxandra a pris part au développement et au succès de plusieurs consortiums européens et internationaux et a siégé dans des comités scientifiques, tels que le consortium de recherche international sur les maladies rares ou l'Initiative en matière de médicaments innovants.

Ruxandra Draghia-Akli, MD, PhD

Global Head
Johnson & Johnson Global Public Health R&D
Janssen Research & Development

NAJAT KHAN, PH.D.

CHIEF DATA SCIENCE OFFICER
 GLOBAL HEAD, STRATEGY & OPERATIONS
JANSSEN R&D

Najat Khan, Ph.D., est directrice de la science des données et responsable mondiale (Vice-présidente) de la stratégie et des opérations chez Janssen Research & Development. À ce titre, Najat élabore la vision stratégique de la division R&D et concrétise l’exécution des projets dans de nombreux domaines hautement prioritaires afin que Janssen R&D puisse continuer à offrir des médicaments transformationnels aux patients. Au nombre de ses responsabilités, citons la constitution de nouvelles capacités avec la mise sur pied d’une équipe d’excellence chargée de la science des données R&D qui sélectionne les questions hautement prioritaires à traiter, déploie systématiquement les capacités de l’équipe Science des données, tout en étant un rouage essentiel dans la création de partenariats stratégiques externes pour accélérer les projets en cours.

Najat collabore également avec les différents responsables des domaines thérapeutiques et fonctionnels de la R&D, ainsi qu’avec les responsables du développement commercial sur un éventail de priorités multidisciplinaires en lien avec la stratégie, le portefeuille et les opérations, tout en veillant à ce que les points de vue de chacun soient intégrés efficacement à l’échelle plus vaste de la communauté Janssen.

Avant d’occuper son poste actuel, Najat était responsable des initiatives stratégiques R&D. En très peu de temps, elle a été en mesure de développer et d’exécuter un programme complet regroupant plus de 25 initiatives stratégiques de Janssen R&D, et elle a joué un rôle essentiel dans le lancement de nos projets en matière de science des données, définissant notre stratégie R&D axée sur la poursuite d'opportunités dans de nouveaux domaines pathologiques, améliorant l’innovation externe au stade précoce, etc.

Najat justifie de plus de 10 ans d’expérience dans la santé mondiale et plus particulièrement, dans les secteurs pharmaceutique, des biotechnologies, des affaires et du monde universitaire. Avant de rejoindre Janssen, elle était directrice principale pour le Boston Consulting Group (BCG) où elle a dirigé et exécuté de nombreuse initiatives stratégiques dans des domaines aussi variés que la recherche, le développement commercial et le développement clinique, les fusions et acquisitions et les opérations. Au sein de la R&D, ses domaines de compétence portaient sur la gouvernance du portefeuille et la prise de décision, l’optimisation du modèle opérationnel R&D (y compris le développement clinique et les opérations), l’innovation externe et la santé numérique. Chez BCG, Najat a également supervisé la mise en œuvre du programme de mentorat pour les femmes ainsi que les missions de recrutement et de rétention du personnel en tant que directrice du recrutement et conseillère en développement de carrière.

Najat a obtenu sa licence en chimie avec une mineure en économie de l’université Colgate et son doctorat en chimie organique de l’université de Pennsylvanie ; elle a à son actif des publications dans des revues prestigieuses telles que Nature, Proceeding of the National Academy of Sciences, etc. Elle a également été membre du Penn Center for Innovation et a dirigé de nombreux accords de licences/partenariats entre l’université de Pennsylvanie et des sociétés pharmaceutiques et de grandes sociétés de biotechnologie de premier plan.

Najat Khan, Ph.D.

Chief Data Science Officer
 Global Head, Strategy & Operations
 Janssen R&D

En tant que Global Oncology Therapeutic Area Head pour le groupe Janssen Pharmaceutical Companies of Johnson & Johnson, le Dr. Peter F. Lebowitz, Ph.D. est chargé de la découverte, du développement et de l'avancement du cycle de vie de bout en bout pour les solides pipeline et portefeuille d'oncologie de la société. Il dirige une équipe mondiale de scientifiques qui mettent leur expertise au service des domaines suivants : petites molécules, recherche avancée sur les agents biologiques, thérapies cellulaires, plateformes dédiées aux vaccins, recherche translationnelle, diagnostic et immuno-oncologie. Sous la houlette de Peter, Janssen Oncology a franchi de nombreux jalons dignes d'intérêt, et notamment l'homologation de sept produits majeurs au cours des huit dernières années pour des traitements de pointe tels que IMBRUVICA® (ibrutinib), DARZALEX® (daratumumab) et ERLEADA® (apalutamide) ; sept labels « Breakthrough Therapy » (Traitement de pointe) décernés par la Food and Drug Administration aux États-Unis et une croissance extraordinairement rapide au sein du portefeuille de développement précoce du groupe.

Grâce à une politique orientée vers les traitements transformationnels, Peter a également réussi à mettre en place une stratégie de l'innovation externe destinée à faire progresser la science médicale et les traitements novateurs dans des domaines pathologiques essentiels, y compris les hémopathies malignes, le cancer de la prostate, l'immuno-oncologie et le cancer du poumon. Ces efforts concertés ont abouti à la création de plus de 80 partenariats stratégiques en oncologie dans l'écosystème des sciences de la vie et continuent à faire de Janssen un leader du secteur et un innovateur mondial en oncologie.  

Avant sa nomination en tant que Global Oncology Therapeutic Area Head, Peter a occupé le poste de Disease Area Leader des hémopathies malignes au sein du service Recherche et développement de Janssen. À ce titre, il était responsable de la création et de l'exécution de la stratégie scientifique visant à faire avancer les programmes de découverte et de développement en interne et en externe. Conjointement avec son équipe, Peter est reconnu pour avoir mis en place un portefeuille de produits pour les hémopathies malignes à la pointe du secteur qui a jeté les fondements de l'innovation scientifique et a permis de faire progresser d'importants traitements qui ont transformé le parcours de soins.

Avant de rejoindre Janssen R&D, Peter a occupé des postes de Vice President des divisions Découverte et développement clinique précoce et final chez GlaxoSmithKline où il a déposé 10 demandes d'autorisation pour de nouveaux médicaments expérimentaux, toutes accordées, et a joué un rôle de premier plan dans l'enregistrement mondial de trois médicaments anticancéreux. Durant son mandat, il a également dirigé en personne des programmes majeurs allant de la découverte préclinique aux études pivots de phase 3 (enregistrement des essais).

Avant de rejoindre le secteur pharmaceutique, Peter a occupé le poste de professeur adjoint de médecine, division hématologie/oncologie au Centre de cancérologie Lombardi du campus médical de l'Université de Georgetown, où il a créé un programme de recherche translationnelle et clinique financé de façon indépendante et a dirigé de nombreux programmes d'essais cliniques en tant qu'investigateur principal. Il a également eu le privilège de s'occuper de nombreux patients atteints d'un cancer. Peter s'est diplômé avec mention honorifique de l'Université Harvard, il est titulaire d'une maîtrise en politiques de santé de l'Université d'Oxford et a obtenu son diplôme en médecine et son doctorat à la Faculté de médecine de l'Université de Pennsylvanie. Il a ensuite effectué sa formation clinique postdoctorale en médecine interne au Centre médical de l'Université Duke et a occupé un poste d'enseignant-chercheur en hématologie/oncologie à l'Institut national du cancer des National Institutes of Health. Il est titulaire d'une attestation de formation spécialisée en médecine interne et en oncologie médicale.

Dr. Peter Lebowitz, Ph.D.

Global Therapeutic Area Head, Oncology

David Lee dirige le domaine thérapeutique de l'immunologie chez Janssen Research & Development où il est chargé de générer et de mettre en œuvre des stratégies mondiales pour le domaine thérapeutique afin de découvrir et d'amener les candidats-traitements de Janssen jusqu'au processus d'enregistrement. Chez Janssen R&D, le domaine thérapeutique de l'immunologie se concentre sur les maladies à médiation immunitaire et justifie d'une expérience avérée dans la fourniture de traitements aux patients atteints de maladies rhumatismales, gastrointestinales et dermatologiques. Parmi les produits commercialisés, citons REMICADE®, SIMPONI®, SIMPONI® ARIA, STELARA® et TREMFYA®.  Le portefeuille Immunologie de Janssen comporte par ailleurs des programmes de découverte et de développement précoce qui s'appuient sur son expertise internationale dans le domaine de l'immunologie où les voies clés peuvent être exploitées afin de traiter les causes sous-jacentes fondamentales des maladies à médiation immunitaire.

Avant de rejoindre Janssen, David a officié en tant que Global Head du domaine Immunology, Inflammation and Infectious Disease Discovery and Translation pour le compte de Roche. Avant d'occuper ce poste chez Roche, il était Global Head du domaine Autoimmunity, Dermatology, and Transplant Translational Medicine aux Novartis Institutes for BioMedical Research (NIBR). David a été membre pendant 10 ans du Conseil académique du Brigham & Women’s Hospital, Faculté de médecine de l'université d'Harvard. Il a obtenu son diplôme en médecine à la Faculté de médecine de l'université Duke et a effectué son internat puis son clinicat en rhumatologie au Brigham & Women’s Hospital, affilié à la Faculté de médecine de l'université d'Harvard.

 

Dr. David M. Lee, Ph.D.

Global Therapeutic Area Head

Immunology

Janssen Research & Development

DR. ZILI LI, M.P.H.

HEAD OF ASIA PACIFIC R&D
JANSSEN RESEARCH & DEVELOPMENT

En tant que responsable R&D pour la région Asie-Pacifique, Zili supervise l’ensemble des activités de recherche et développement en Asie-Pacifique, où il dirige plus de 1 400 chercheurs qui s’emploient à fournir des solutions innovantes en matière de santé transformationnelle dans la région.

Zili a rejoint Janssen en juin 2019 après avoir occupé le poste de directeur adjoint pour les affaires mondiales au bureau des médicaments génériques de l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA). À ce titre, il a fortement contribué à l’intérêt du Conseil international d'harmonisation des exigences techniques pour l'enregistrement des médicaments à usage humain (CIH) pour l’harmonisation des médicaments génériques, jouant un rôle essentiel dans l’adhésion de la National Medical Products Administration chinoise au CIH en 2017.

Avant de rejoindre la FDA en 2015, Zili avait acquis une expérience de plus de 10 ans à des postes de direction et dans la gestion de programmes dans la recherche et le développement pharmaceutique chez Merck et à la Fondation Bill et Melinda Gates, où il a mis en place des divisions axées sur la recherche hautement performantes et généré un accroissement substantiel de la productivité R&D. Chez Merck, il a occupé des postes à responsabilités croissante dans le développement clinique et les affaires réglementaires au niveau mondial, régional et local. Il a notamment occupé les fonctions de directeur médical de MSD China, responsable de la politique réglementaire pour la Chine et la région Asie-Pacifique ainsi que directeur exécutif et responsable de la stratégie réglementaire des marchés émergents. À la Fondation Bill et Melinda Gates, Zili a occupé le poste de directeur adjoint et de responsable R&D pour la Chine.

Zili a rejoint la FDA en 2000 en tant qu'examinateur médical pour la sécurité des médicaments. Il a ensuite été promu au poste de responsable des équipes médicales, chargé de la supervision des revues pour les nouveaux médicaments expérimentaux et les demandes d’homologation de nouveaux médicaments dans des domaines thérapeutiques spécifiques. En outre, Zili a participé à l'élaboration des directives de la FDA applicables au secteur et a effectué des présentations aux réunions du Comité consultatif de la FDA pour le compte de l’agence. Zili a reçu de nombreux prix de la FDA, y compris le FDA Scientific Achievement Award en 2003 et le FDA Distinguished Alumni Award en 2014.

Zili a obtenu son diplôme au Peking Union Medical College et a effectué son clinicat au John Hopkins en 2000. En plus de son diplôme en médecine, Zili est également titulaire de deux masters en santé publique.

Zili Li, M.D., M.P.H.

Head of Asia Pacific R&D
Janssen Research & Development

Dr. James F. List, Ph.D., occupe le poste de Global Therapeutic Area Head of Cardiovascular & Metabolism (CVM), où il dirige une équipe mondiale chargée de mettre au point de nouvelles solutions en vue d'améliorer les soins et la régression des maladies cardiovasculaires et du diabète. Jim est responsable de la recherche et du développement de bout en bout pour le portefeuille CVM de Janssen, ce qui comprend la recherche de médicaments, le développement clinique et l'innovation externe. Jim a rejoint Janssen en 2014.

Avant de se joindre à l'équipe Janssen, James occupait le poste de Vice President, Diabetes Development, chez Bristol-Myers Squibb, où il a été responsable de la coentreprise avec AstraZeneca.

Au début de sa carrière, James était professeur à l'École de médecine de l'Université Harvard à Cambridge au Massachussetts et responsable clinique en endocrinologie générale et thyroïde. Il est diplômé de l'Universtité Stantford, à Stantford en Californie, et il a terminé sa maîtrise et son doctorat à l'Université de Minnesota à Minneapolis au Minnesota. Il a complété sa formation médicale à l'Hôpital Brigham and Women, à l'Hôpital pour enfants de Boston et à l'Hôpital général du Massachusetts, et il obtenu sa certification en médecine interne, en pédiatrie et en endocrinologie.

Dr. James List, Ph.D.

Global Therapeutic Area Head, Cardiovascular & Metabolism

BILL MARTIN, PH.D.

GLOBAL THERAPEUTIC HEAD
NEUROSCIENCE

Bill Martin, Ph.D., est Global Therapeutic Head for Neuroscience chez Janssen Research & Development, LLC, l'une des sociétés pharmaceutiques de Johnson & Johnson. Avant de rejoindre Janssen R&D, Bill a occupé le poste de Président directeur général de Blackthorn Therapeutics après avoir été directeur scientifique et responsable du service R&D de la société. Il est le cofondateur de Blackthorn qui intègre les neurosciences computationnelles et cliniques et s'appuie sur la médecine de précision afin de créer de nouveaux traitements pour les troubles du système nerveux central (SNC).

Avant de rejoindre Blackthorn, Bill a occupé plusieurs postes de direction chez Theravance Biopharma, notamment à la tête du projet de planification du portefeuille de recherche de la société mais aussi en tant que membre de l'équipe de partenariat stratégique et chef de projet pour un programme dédié aux troubles du SNC à un stade clinique avancé. Il a commencé sa carrière chez Merck où il a contribué à définir les orientations stratégiques de la franchise neurosciences de la société.

Bill est membre du conseil d'administration du Carney Institute for Brain Science de la Brown University et il a occupé des postes de direction au sein de la Society for Neuroscience, de l'American Physiology Society et de l'International Brain Research Organization. Il a publié de nombreux ouvrages consacrés aux neurosciences et aux troubles neurologiques, avec plus de 75 publications à son actif dans des revues scientifiques.

Bill est titulaire d'une licence en psychologie de Swarthmore College et d'un doctorat en psychologie expérimentale de la Brown University. Il a occupé un poste de chercheur postdoctoral au Keck Center for Integrative Neuroscience à l'université de Californie, San Francisco.

Bill Martin, Ph.D.

Global Therapeutic Head
Neuroscience

James Merson, Ph.D., est Global Head du domaine thérapeutique des maladies infectieuses chez Janssen Research & Development, L.L.C. À ce titre, il dirige une équipe mondiale qui s'attache à créer et à faire avancer sans relâche les médicaments transformationnels pour mieux combattre les maladies infectieuses telles que la grippe, le virus respiratoire syncytial (VRS), le VIH et l'hépatite B.

James justifie d'une expérience de plus de 25 ans dans la recherche et le développement appliqués aux vaccins (prophylactiques et thérapeutiques) et à l'immuno-oncologie. Auparavant, il a occupé différents postes de direction chez Pfizer, Inc., et notamment Chief Scientific Officer de l'unité de recherche sur l'immunothérapie et les vaccins, coleader de la division Maladies infectieuses et Head du domaine thérapeutique des antiviraux. Durant son mandat, James a dirigé la mise au point d'une série de molécules antivirales pour le traitement du VIH (antagoniste du récepteur CCR5) et de l'hépatite C. Il a également travaillé sur le potentiel des macromolécules antibactériennes et a réalisé l'évaluation clinique de nouveaux antibiotiques à large spectre.

James s'efforce d'explorer de nouvelles pistes de recherche dans la lutte contre les maladies infectieuses. Outre son expérience dans le domaine des antiviraux, ses travaux se sont concentrés sur l'immuno-oncologie et sur la combinaison de vaccins, de virus oncolytiques et d'immunomodulateurs pour traiter les maladies chroniques qui comportent différents types de cancers.

Il est titulaire d'un doctorat en microbiologie-immunologie du Baylor College of Medicine, Houston, Texas et d'une licence en biologie du Bellarmine College, Louisville, Kentucky. Il est membre de l'Académie des sciences de New York, de la Société britannique d'immunologie et de l'International Society of Vaccines, et a siégé à de nombreux comités consultatifs scientifiques et conseils d'administration.

James Merson, Ph.D.

Global Therapeutic Head,
Infectious Diseases

PETER RONCO

HEAD
GLOBAL DEVELOPMENT

Peter Ronco dirige la division Développement mondial où il veille à ce que le portefeuille de produits soit exécuté en temps et en heure, dans le respect du budget, doté d'une solide qualité et avec un souci d'amélioration constante afin d'optimiser l'efficacité et la place du patient et de l'investigateur dans nos études. La division Développement mondial tire parti de son expérience fonctionnelle et géographique pour contribuer à la formation des programmes de développement afin de favoriser une prise de décision adéquate, dans les meilleurs délais et avec toute l'efficacité voulue.

La division Développement mondial peut compter sur plus de 6 000 collaborateurs disséminés à travers le monde qui, aussi bien en interne qu'en externe, se chargent de l'exécution opérationnelle de toutes les études de phase I à IV (y compris les programmes des affaires médicales) dans tous les domaines thérapeutiques et toutes les régions. Ils ont la responsabilité d'identifier et de mettre en œuvre des approches et des technologies innovantes en matière d'essais cliniques qui répondent aux besoins actuels et à venir du portefeuille, tout en façonnant également l'environnement que nous bâtirons pour demain. La division Développement mondial comporte huit segments clés : Opérations cliniques mondiales, Opérations d'exécution du portefeuille, Opérations des affaires médicales, Science quantitative, Analytique et rapports de données intégrés, Bureau d'études, Mise en place des solutions informatiques d'entreprise et Opérations commerciales.

Avant de rejoindre Janssen en 2017, Peter était Vice-président principal des opérations cliniques mondiales chez Bristol Myers-Squibb (BMS) où il a passé 14 ans à occuper des postes à responsabilités croissantes dans les affaires médicales, les opérations réglementaires et les opérations de R&D. Il siège également au Conseil d'administration de TransCelerate Biopharmaceutical. Avant d'intégrer BMS, Peter a travaillé comme consultant chez Accenture où il était responsable de l'intégration post-fusion des divisions R&D. Il est diplômé de l'université de Nottingham au Royaume-Uni.

Peter Ronco

Head
Global Development

RICHARD TILLYER, PH.D.

Global Head
Discovery
Product Development & Supply
Janssen Research & Development

Richard Tillyer, Ph.D, est Global Head, Discovery, Product Development & Supply, Janssen Resache and Development. À ce poste, il dirige un groupe intégré axé sur la découverte, le développement de processus et l'approvisionnement clinique qui englobe toutes les modalités, y compris les petites molécules, les produits biologiques à molécule unique traditionnels et non traditionnels et les produits biologiques plus complexes, de plus grande taille, à composantes multiples, et notamment l'ARN, les virus et les cellules.

Rich a rejoint Janssen en 2018 après une carrière chez Merck & Co (MSD en dehors des États-Unis) où il a acquis une vaste expérience à tous les stades de la découverte de médicaments et du développement de produits dans de nombreux domaines et modalités thérapeutiques. Durant son mandat de 25 ans, il a dirigé des branches de Merck Research Labs aussi étendues et diversifiées que le génie chimique, la toxicologie, la pharmacocinétique et le métabolisme des médicaments, la formulation, le développement de procédés pour les produits biologiques et les vaccins, le criblage à haut débit, les solutions en biologie appliquées à la découverte, la chimie médicinale, la chimie numérique et différents groupes de plateformes. Sous sa direction, les équipes de Richard ont contribué à la découverte et au développement de la plupart des produits phares présentés par Merck au cours des deux dernières décennies et ont considérablement fait évoluer le portefeuille actuel du groupe. Il a mené ou a contribué activement à des initiatives stratégiques d'envergure, y compris des fusions à petite et grande échelle et des rapprochements R&D (notamment le rachat de Schering-Plough annoncé en 2009).

Rich a obtenu son doctorat en chimie à l'université de la Colombie-Britannique, Canada, et a effectué ses études postdoctorales en chimie à l'université de Cambridge, Royaume-Uni. Il a publié plus de 70 articles et ouvrages scientifiques et il détient plusieurs brevets.

Richard Tillyer, Ph.D.

Global Head
Discovery
Product Development & Supply
Janssen Research & Development

À la tête du département Global Regulatory Affairs (GRA, Affaires réglementaires mondiales) chez Janssen Pharma, Karin Van Baelen dirige un groupe de 900 collègues environ hautement qualifiés qui nouent des relations avec les autorités de santé à travers le monde et fournissent des solutions de soins de santé innovantes aux patients. Sous sa houlette, le département GRA influence et interprète les exigences réglementaires mondiales et met notre entreprise en capacité de répondre à ces recommandations. En outre, le GRA supervise le développement d'une stratégie réglementaire pour les produits issus de tous les domaines thérapeutiques, ainsi que les dépôts en temps utile de demandes d'homologation et d'approbations parfaitement documentées. Le GRA est également impliqué dans la mise au point de politiques au plan national et international dans les domaines de la réglementation, de la biotechnologie et du développement clinique.

Auparavant, Karin a occupé le poste de Vice President of Regional Regulatory Affairs and Global Regulatory Operations, où elle dirigeait les activités des régions Europe, Moyen-Orient, Afrique (EMEA), Russie, Asie Pacifique et Amérique latine et supervisait le groupe Gestion de l'étiquetage et des demandes d'homologation.  De 2008 à 2013, elle a orienté l'équipe des affaires réglementaires régionales EMEA sur tous les aspects réglementaires relatifs à l'ensemble des domaines thérapeutiques et des groupes réglementaires des sociétés exploitantes de la région. Karin a également officié en tant que Vice President of Global Regulatory Affairs pour Tibotec BVBA où elle a créé et dirigé son équipe réglementaire mondiale et contribué au développement et aux approbations de plusieurs produits du portefeuille Maladies infectieuses et vaccins de Janssen. Elle a également travaillé avec le GRA à la Janssen Research Foundation et a été responsable des enregistrements mondiaux de plusieurs produits clés, notamment de médicaments pour les troubles de l'humeur graves et la douleur. Karin est entrée chez Johnson & Johnson en 1993 après une carrière chez Upjohn Benelux où elle a déposé de nombreuses demandes d'autorisation de mise sur le marché et obtenu des approbations en Europe et sur les marchés émergents.

Karin a fortement contribué à la formation de leaders talentueux et a siégé au Conseil régional pour la diversité et l'intégration de la région EMEA.

Karin a obtenu son diplôme de docteur en pharmacie à l'université d'Anvers, en Belgique, en 1988. Karin est membre de la Fédération européenne des associations et industries pharmaceutiques (EFPIA) et siège au Scientific Regulatory & Manufacturing Policy Committee (SRMPC) et au Pharmaceutical Research and Manufacturers du Conseil de coordination des affaires réglementaires (RACC) des États-Unis. 

Karin Van Baelen, Pharm. D.

Head, Global Regulatory Affairs

Dr. Johan Van Hoof a reçu son diplôme en médecine (avec distinction) à l'Université d'Anvers, Belgique, au département d'anatomie et d'embryologie au Rijksuniversitair Centrum d'Anvers, Belgique. Il a étudié la gestion des entreprises à la Krauthammer International School et à l'Institut européen d'administration des affaires (INSEAD) à Fontainebleau, France.

Johan a rejoint le groupe Johnson & Johnson Family of Companies en avril 2005 en tant que Vice President, Data Management and Early Clinical Development. Après avoir occupé les postes de Chief Operating Officer (COO) de Johnson & Johnson Pharmaceutical Research, LLC, et de Head of the Global Development Organization, il a été nommé Global Therapeutic Area Head du domaine thérapeutique des maladies infectieuses et vaccins en 2010. Depuis 2011, il supervise l'équipe Recherche et développement chez Janssen Vaccines, en tant que Managing Director.

Avant de rejoindre le groupe Johnson & Johnson Family of Companies, Johan a acquis plus de 20 ans d'expérience dans l'industrie des vaccins, puisqu'il a travaillé chez Pasteur Mérieux Connaught, Chiron Vaccines et GlaxoSmithKline (GSK) Biologicals. Au cours de cette période, il a occupé des postes de direction à responsabilités croissantes, ayant été entre autres Head New Product Development chez GSK Biologicals. Johan a participé activement au développement et à l'obtention de licences pour une nouvelle génération de vaccins destinés aux enfants et aux adultes pour des maladies telles que la coqueluche (vaccins pédiatriques combinés), la méningite, la diarrhée à rotavirus, l'hépatite, la grippe et le papillomavirus.

Dr. Johan Van Hoof

Global Therapeutic Area Head
IDV, Vaccines
Managing Director
Janssen Vaccines and Prevention, B.V.