Skip to main content

RECHERCHE

Janssen France

Janssen en France
Issy-les-Moulineaux : un siège unique pour les sociétés Johnson & Johnson

Chez Janssen, nous travaillons pour créer un monde sans maladie. Transformer des vies en trouvant de nouvelles et meilleures façons de prévenir, d'intercepter, de traiter et de guérir les maladies nous inspire. Nous rassemblons les meilleurs

esprits et poursuivons les sciences les plus prometteuses.

Nous nous concentrons sur certains des défis médicaux les plus complexes de notre époque, dans six domaines thérapeutiques :

  • Oncologie – Hématologie

  • Immunologie

  • Neurosciences

  • Maladies infectieuses et vaccins

  • Hypertension artérielle pulmonaire

  • Cardiovasculaire et métabolisme

En France, Janssen compte 1197 collaborateurs. 491 collaborateurs sont basés sur notre centre de production et de recherche à Val de Reuil dont 41 chercheurs.

Janssen France est le 4ème laboratoire pharmaceutique français.

Notre chiffre d’affaires est de 1 097 millions d’€ en 2018.

Les défis médicaux d'aujourd'hui sont beaucoup plus complexes que jamais. C'est pourquoi nous concentrons nos efforts et nos ressources sur les maladies pour lesquelles les besoins non satisfaits sont importants, nos capacités internes les plus solides et la recherche externe avec laquelle nous pouvons travailler en partenariat. Ensemble, nous pouvons résoudre des problèmes et trouver des solutions transformationnelles. Chez Janssen, nous collaborons avec le monde entier pour la santé de chacun.

Mais il ne s'agit pas seulement de trouver de nouveaux traitements. Nous examinons ces défis médicaux dans un contexte plus large. Nous allons au-delà de la médecine - en veillant à ce que les gens aient l'information, l'éducation et le soutien nécessaires pour accéder aux traitements dont ils ont besoin et les utiliser correctement pour obtenir les meilleurs résultats possibles.

 

« Chaque jour, notre industrie découvre et met à disposition des patients des solutions thérapeutiques variées qui contribuent à une meilleure santé dans le monde. Renforcer notre réputation et l’image de notre industrie, affirmer nos valeurs pour être respectés et entendus, tels sont les moteurs de mon action »

Emmanuelle Quilès, Présidente Janssen France

 

 

Val-de-Reuil – Un site stratégique pour Johnson & Johnson en France

Le site de Val-de-Reuil regroupe des activités de Recherche & Développement et de production dans deux domaines du groupe J&J : pharmaceutique (Janssen) et santé grand public (Johnson & Johnson Santé Beauté France). Le site s’étend sur 27 hectares de terrain et comprend 55 000 m² de bâtiments.
 

R&D pharmaceutique : 2e pôle européen

Pour l’activité pharmaceutique (Janssen - filiale pharmaceutique du groupe Johnson & Johnson), le site de Val-de-Reuil est le deuxième pôle de recherche européen, après Beerse en Belgique. 3000 nouvelles molécules sortent chaque année des laboratoires de synthèse organique.

 

Les équipes de R&D de Val-de-Reuil sont focalisées sur deux grands domaines thérapeutiques : l’oncologie et les maladies infectieuses. Le centre de recherche rassemble plus de 40 collaborateurs en chimie médicinale, de niveau doctorat, ingénieur et technicien. Le modèle se veut également ouvert sur l’extérieur et collaboratif. 14 chimistes de l’entreprise NovAliX, société de prestation, sont ainsi intégrés au site depuis 2011.

De nombreuses collaborations sont également établies avec des universités (COBRA, laboratoire commun avec l’Université de Rouen), des écoles supérieures (ESPCI Paris Tech), des sociétés de biotechnologies et de prestation. Le budget de fonctionnement du centre de recherche est de 10 millions d’euros par an, hors Crédit d’Impôt Recherche. Le budget des collaborations se monte à 4,5 millions d’euros.

Les domaines de compétence du site sont la chimie médicinale, la chimie organique, la modélisation/biologie structurale, les analyses et la chromatographie, pour laquelle Val-de-Reuil est centre d’excellence du groupe.

 

Des innovations contre les maladies infectieuses et les cancers

Trois succès majeurs sont à souligner dans le domaine des maladies infectieuses avec la mise au point de la rilpivirine dans le VIH-Sida et de la bedaquiline dans la tuberculose multi-résistante. En oncologie, une nouvelle molécule dans le cancer de la vessie, erdafitinib, actuellement en développement clinique, est également issue de la R&D Janssen basée en France.

R&D Santé Grand Public

L’activité « Consumer », ou « Santé grand public » de Johnson & Johnson se répartit en deux pôles : produits cosmétiques et médicaments sans prescription. Le pôle R&D de Val-de-Reuil est consacré au développement de produits cosmétiques, sans revendication thérapeutique : produits d’hygiène féminine, crèmes hydratantes, crèmes anti-âge, produits solaires, produits pour bébé, gels douches, shampoings, etc. Une compétence particulière du site porte sur la dermo-cosmétique, soit la forme et la texture des produits. Près de 200 personnes travaillent à Val-de-Reuil au sein de ce pôle de R&D.

 

Production : 250 millions d’unités produites par an

L’activité de production concerne les produits cosmétiques avec des marques bien connues telles que Neutrogena® ou Le Petit Marseillais®, ainsi que les médicaments avec ou sans ordonnance tels que la combinaison Paracétamol-Pseudoéphédrine chlorhydrate-Diphénhydramine chlorhydrate.

13 500 tonnes de crème sont produites par an et 286 formules cosmétiques différentes sont gérées sur le site.

Les formes produites se répartissent entre les tubes (50 %), les formes solides (25 %), les pots (14 %) et les sticks (8 %). L’activité de production de Val-de-Reuil a été certifiée FDA et le site est engagé dans des initiatives en faveur du développement durable, au titre de la Responsabilité Sociale de l’Entreprise (RSE).

 

Les investissements pour l’avenir

Nous menons à Val de Reuil des investissements importants pour positionner le site dans la compétition mondiale.

Pour la production : nous investissons dans de nouveaux équipements, dans l’agrandissement de la capacité de production (11M€ d’investissement projet livré en 2020) ou encore dans l’augmentation de nos capacités de stockages logistiques (5,8 M€ d’investissement en 2018).

Nous investissons beaucoup également dans l’automatisation de notre outil de production, avec un accompagnement de nos collaborateurs dans la modification des postes de travail.

Pour la R&D : le centre de recherche en chimie médicinale investit régulièrement dans les nouvelles technologies afin d’optimiser notre palette d’innovation pour la conception de nouveaux candidats médicaments.  Nos investissements sont axés autour de nouvelles techniques de purification ou de matériels robotisés permettant la synthèse en parallèle d’un grand nombre de composés.

Une des spécialités de notre centre de recherche réside dans l’utilisation de la chromatographie en phase super critique (CPSC).  La CPSC est une technique très performante, fiable, reproductible et classée comme technique « verte ».  En effet la consommation de solvants organiques est très faible (souvent des alcools) car la phase mobile utilisée est du CO2 à l’état supercritique qui est atoxique et recyclable après purification.

La synthèse parallèle est une technique en constante innovation qui couplée à des systèmes d’optimisation des conditions de réaction permet aux projets de recherche d’avancer plus vite.

Notre Transparency Report mondial

Notre troisième rapport annuel mondial Janssen sur la transparence reflète notre engagement responsable envers les patients, notamment la façon dont nous investissons nos ressources, fixons le prix de nos médicaments et aidons les personnes qui ont besoin de nos médicaments à y avoir accès.

https://transparencyreport.janssen.com/us/us-pharmaceutical-transparency-report

Suivez-nous sur Twitter 

Suivez-nous sur LinkedIn

Suivez-nous sur YouTube